^

Politique

Déconfinement : alerte européenne sur une récente hausse des hospitalisations d’enfants en état grave

Alors que Edouard Philippe détaillait hier le plan de déconfinement du gouvernement, qui prévoit la réouverture des écoles à partir du 11 mai, le Centre M3C de l’hôpital Necker a sonné une alerte inquiétante. Ces dernières semaines une hausse des hospitalisations d’enfants présentant des symptômes inflammatoires graves a été remarquée, un phénomène que l’on retrouve dans toute l’Europe et dont les liens pourraient exister avec le Covid-19.

mercredi 29 avril

Crédit photo : Le Parisien, Arnaud Dumontier

C’est une information qui tombe mal pour le gouvernement. Alors que Edouard Philippe détaillait hier le plan de déconfinement, dans lequel on retrouve la très contestée réouverture des écoles à partir du 11 mai, Midi Libre révélait en fin de journée une information inquiétante. Damien Bonnet, cardiologue, professeur de pédiatrie et coordonnateur du réseau M3C Necker à Paris révèle une hausse alarmante des hospitalisations d’enfants dans un état grave.

« Un nombre croissant d’enfants de tous âges a été hospitalisé dans un contexte d’inflammation multi-systémique associant fréquemment une défaillance circulatoire avec des éléments en faveur d’une myocardite » explique le soignant cité par Midi Libre, précisant que « ce syndrome inflammatoire implique le coeur, les poumons ou l’appareil digestif ». Une situation qui concernerait 25 enfants sur les trois dernières semaines, et qui apparaît d’autant plus inquiétante qu’elle frappe l’ensemble divers pays européens touchés par le Coronavirus.

« Le contact pris avec nos collègues londoniens, espagnols et belges confirme ce problème émergent » note ainsi Damien Bonnet. De fait, le NHS britannique aurait également observé un phénomène similaire et alerté à ce propos ces dernières semaines. Dans une dépêche publiée hier, Reuters signale par ailleurs que « Dans le nord de l’Italie, l’une des régions les plus durement touchées par la pandémie en cours, des médecins ont fait état d’un nombre anormalement élevé de cas sévères d’une pathologie ressemblant à la maladie de Kawasaki, chez des enfants de moins de neuf ans. Cette affection dont la cause est inconnue, survenant chez de jeunes enfants et plus fréquente en Asie, se manifeste dans ses formes graves par une inflammation des artères, notamment coronaires, susceptible d’aboutir à un infarctus du myocarde. »

Si les liens avec le Coronavirus ne sont pas encore clairs, des hypothèses commencent à émerger. « C’est une nouvelle maladie dont nous pensons qu’elle pourrait être causée par le coronavirus, nous n’en sommes pas sûrs à 100% car certaines personnes qui l’avaient n’ont pas été testées positives au Covid-19, donc nous faisons d’importantes recherches mais c’est en tout cas un sujet qui nous préoccupe. » a ainsi expliqué le Ministre de la Santé britannique, Matt Hancock, mardi, tout en affirmant qu’aucun décès n’aurait été recensé pour le moment. Interrogé sur France Info ce matin, Olivier Véran a de son côté affirmé avoir reçu « une alerte de la part d’équipes parisiennes ».

Une nouvelle inquiétante qui pourrait bien remettre en question la politique du gouvernement de rouvrir les écoles à partir du 11 mai pour imposer le plus rapidement possible la relance de l’économie, une décision déjà contestée par l’Ordre des Médecins et le Conseil Scientifique.




Mots-clés

Coronavirus   /    Politique