^

Notre classe

Les bus peinent à sortir !

Dépôt RATP de Belliard. Grève, barbecue, chicha et manif

« Trafic normal », paraît-il, selon les annonces de la RATP. C’est en faisant abstraction des équipes de grévistes qui continuent à tourner, sur les lignes de métro, et des piquets, devant les dépôts de bus. Dans le Nord parisien, à Belliard, l’AG Interpro s’apprête à partir en manif avec les machinistes en grève.

mercredi 29 janvier

[Crédits. RP]

Bien entendu, il y a celles et ceux qui, pris à la gorge, ont dû reprendre le boulot. Mais c’était avec la ferme intention de se remettre en grève, dès que possible ! C’est l’état d’esprit qui domine sur le dépôt de Belliard comme dans nombre d’autres dépôts RATP, ce mercredi, huitième journée interprofessionnelle depuis le début du conflit.

Avec leurs soutiens et les habitués du piquet, comme Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, un barbecue-chicha a été organisé avant le départ en manif, à midi. AG Interpro du 18ème, mais aussi étudiantes et étudiants, personnels de l’Education en grève, Gilets jaunes de l’arrondissement, le repas est solidaire et convivial.

Il faut en effet reprendre des forces avant le cortège parisien, et ce d’autant plus que la journée a commencé tôt, avec piquet et caisse de grève à 4h30, suivis d’une délégation de machinistes qui se sont rendus sur le blocus du Lycée Angela Davis, à 7h30, où les épreuves du nouveau bac Blanquer ont été annulées.

Le combat continue, donc, à Belliard comme sur les autres dépôts, contre la réforme, contre la dure répression qui vise les grévistes, pour poursuivre le combat, l’étendre à d’autres secteurs et souder les luttes, comme l’a montrée l’action de ce matin, avec les personnels en grève de l’Education et aux côtés des lycéens et lycéennes du 93.




Mots-clés

RATP-Belliard   /    Mouvement des retraites 2019-2020   /    Réforme des retraites   /    Grève   /    Paris   /    RATP   /    Notre classe