^

Notre classe

Intermittents en lutte

[Dernière Minute] Occupation du Medef par les intermittents : Loïc, de la compagnie « Jolie môme » scandaleusement mis en garde à vue

yano Lesage Suite à l’occupation du siège du Medef par les intermittents en lutte cet après-midi, Loïc de la Compagnie Jolie Môme a été scandaleusement mis en garde à vue dans le commissariat du 7ème arrondissement, après avoir été embarqué, avec ses camarades, au commissariat du 18ème arrondissement, rue de l’Evangile.

mardi 7 juin 2016

Les intermittents reprennent la lutte pour défendre leur régime d’indemnisation puisque le Medef refuse de ratifier l’accord signé le 28 avril dernier sur l’annexe 8 et 10 de la convention UNEDIC. C’est dans ce cadre que le siège du Medef, qui devait accueillir un colloque sur le contrôle fiscal, a été occupé dans l’après midi, vers 14h.

Alors que les CRS évacuaient dans la force le bâtiment, Loïc a été frappé avec force d’un coup de pied aux testicules. Faussement accusé de violence contre agent, il est actuellement gardé à vue et fait l’objet d’une plainte par le policier en question. Michel, membre de la compagnie Jolie Môme raconte.




Mots-clés

Compagnie Jolie Môme   /    Intermittents   /    Violences policières   /    Notre classe