^

Politique

Déconfinement des colères

Des avocats devant le ministère de la Justice pour dénoncer l’état d’urgence sanitaire

Des avocats se sont rassemblés devant le ministère de la justice pour protester contre la mise en danger des libertés démocratiques par le gouvernement sous prétexte de protection du coronavirus. Ils ont organisé une action coup de poing pour marque leur désaccord sur la loi d’état d’urgence sanitaire et le fonctionnement de la justice pendant la crise.

mardi 12 mai

Crédit photo : Taha Bouhafs - La-bas si j’y suis

Plusieurs avocats de la "Black Robe Brigade" se sont rassemblés cette après-midi devant le ministère de la Justice pour protester contre la prorogation de la loi sur l’état d’Urgence Sanitaire et son inscription dans le Droit Commun notamment qui remet en cause nos libertés fondamentales. Au chant de « On est là », ils ont marqué leur désaccord avec la politique du gouvernement et de la ministre de la justice.

Déjà mobilisés contre la réforme des retraites, ces « avocats en colère » ont décidé de protester. Une avocate, raconte la situation à Là-bas si j’y suis et dénonce « une dérive d’un état autoritaire » qui revient sur les libertés fondamentales les plus élémentaires.

Un rassemblement de plus contre un gouvernement qui en même temps d’avoir signé le début du déconfinement a aussi le déconfinement des colères d’une partie des travailleurs face à sa gestion de crise. Alors que le gouvernement cherche à faire passer des réductions des libertés via des lois sur la pandémie, ces avocats ont décidé d’alerter.




Mots-clés

Etat d’urgence sanitaire   /    rassemblement   /    Politique