^

Politique

Soutenons les grévistes !

Des usagers appellent à reverser aux caisses de grève le remboursement de leur pass Navigo

Les grévistes nous défendent, rendons-leur la pareille. Cet acte de solidarité entre la population et l’avant-garde du mouvement social serait un premier pas vers la généralisation de la lutte !

mercredi 15 janvier

Crédit photo : STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Il y a deux jours, une pétition a vu le jour dans le but d’appeler les usagers de la RATP à reverser le remboursement de leur abonnement mensuel aux caisses de grève. Si le gouvernement et une partie des médias font croire à une défaveur générale de l’opinion publique envers la grève, 60 % des Français s’y déclarent toujours favorables 40 jours après son commencement, selon un sondage Harris Interactive publié le 14 janvier. Selon cette même source, 67% des personnes interrogées se disent inquiètes quant à la création d’un régime universel des retraites. La majorité de la population n’est donc pas dupe des effets d’annonce du gouvernement, qui feint le compromis en retirant temporairement l’âge pivot à 64 ans, pour mieux l’imposer de nouveau en avril prochain, par ordonnance, lorsque Edouard Philippe examinera l’ « accord de financement » élaboré par les partenaires sociaux.

Le soutien de la population aux grévistes ne faiblit donc pas : son rejet politique du projet de réforme des retraites, et même plus globalement du projet de société qu’on nous impose, doit aussi être concrétisé par un soutien financier aux grévistes, pour qui la situation devient parfois difficile à gérer. En effet, certains sont contraints de reprendre leur activité professionnelle faute de moyens financiers, d’autres ont peur de ne pas pouvoir maintenir le piquet encore trop longtemps. Si certaines caisses de grève sont bien fournies, comme celle du Bourget qui a atteint 57 000 €, d’autres manquent de fonds. Les caisses de grève bien financées permettent notamment d’avancer le loyer et les courses des grévistes, souvent précaires ou responsables d’une famille. La ténacité de ceux-ci fut par ailleurs exceptionnelle lors de la période des fêtes, où ils ont été nombreux à continuer de tenir les piquets dans un moment d’adversité financière et où diverses contraintes se démultiplient.

Financer la lutte est donc une nécessité pour envisager la victoire. Partagée sur le site Change.org par un anonyme, l’idée de reverser le remboursement de son abonnement mensuel de la RATP aux caisses de grève doit être effectuée et partagée. En effet, l’entreprise a annoncé qu’elle procèderait au remboursement des abonnements du mois de décembre, soit 75.20€ pour le pass Navigo et 29.17€ pour le pass Imagin’R. Comme expliqué sur le texte sous la pétition, si 10% des usagers de la RATP faisait ce geste, 20 millions d’euros pourraient être versés aux grévistes de la RATP et de la NSCF, actuellement à l’avant-garde de ce combat. Si l’on calcule que 10 % des 4.3 millions de Franciliens qui possèdent un pass Navigo versent chacun 75 €, plus de 32 millions pourraient être récoltés !

Ce sont ces grévistes, qu’ils soient travailleurs du rail, enseignants, urgentistes, artistes ou encore bibliothécaires qu’il faut continuer à soutenir, au-delà des paroles. Faisons preuve d’une réelle solidarité et donnons à l’avant-garde du mouvement social ; à ceux qui combattent sans relâche depuis le 5 décembre pour le un service public de qualité et pour la préservation de nos acquis sociaux, qui luttent contre l’ultra-libéralisme et le mépris du gouvernement et qui dénoncent la paupérisation des travailleurs, étouffés par l’enrichissement général des capitalistes. Les grévistes nous défendent, rendons-leur la pareille. Cet acte de solidarité entre la population et l’avant-garde du mouvement social serait un premier pas vers la généralisation de la lutte, nécessaire pour poursuivre et renforcer le rapport de forces contre l’exécutif.

Lien vers la pétition ici.
Liste des caisses de grève ici.




Mots-clés

Navigo   /    Caisse de grève   /    Grève générale   /    RATP   /    SNCF   /    Politique