^

International

Etats-Unis

Elections de mi-mandat aux Etats-Unis : le tsunami républicain n’a pas eu lieu

Bien que le futur du congrès américain soit incertain à l’heure actuelle, avec des élections cruciales encore en jeu, la « red wave » annoncée par les sondeurs n’a pas eu lieu ce mardi 8 Novembre. Le parti Démocrate pourrait conserver le Sénat et empêcher une super-majorité aux Républicains à la chambre des représentants qui leur aurait permis d’avancer leurs réformes sans opposition.

mercredi 9 novembre

Crédit photo : AFP

La participation a été plus importante que prévu notamment dans le camp démocrate pour une élection qui affiche traditionnellement un haut taux d’abstention. Ceci pourrait traduire un échec de la stratégie trumpiste de nominer des candidats dont les plateformes reposaient uniquement sur des messages extrémistes sur les questions sociales, notamment en période de stagflation et d’incertitude économique.

En effet, les candidats soutenus par Trump ont fait feu de tout bois de l’abrogation de Roe V. Wade et d’un regain d’hostilité aux droits des personnes trans en proposant des campagnes virulentes contre les droits reproductifs et des minorités. Le message n’a pas semblé porteur et a fait face à une mobilisation inhabituelle de l’électorat démocrate beaucoup plus mobilisé depuis l’élection de Trump.

Alors que s’ouvre le cycle présidentiel de 2024, l’élection jette le doute sur la certitude d’une candidature Trump. L’électorat républicain pourrait en effet lui préférer Ron De Santis, le gouverneur de Floride ayant confirmé son statut de figure républicaine en gagnant sa réélection avec 20 points d’avance



Mots-clés

Joe Biden   /    Donald Trump   /    Etats-Unis   /    International