^

Monde

Répression

Belgique. Plus d’un millier de gilets jaunes dans les rues, 400 interpellations

Le mouvement des Gilets Jaunes n’est pas exclusivement hexagonal. Dans plusieurs pays d’Europe, des mouvements émergent, comme en Belgique depuis plusieurs semaines. Ce samedi, ils étaient plus d’un millier dans les rues de Bruxelles. Comme en France, ils ont subi la répression de plein fouet. Il y a eu plus de 400 interpellations, soit environ 40% des manifestants qui sont actuellement en détention.

mercredi 12 décembre 2018

Crédit photo : RTL Info

Les forces de répression avaient bouclé la quartier européen, où se trouve le parlement européen. Aucune voiture et personne ne pouvait y accéder. Il était clair que la répression allait être à l’ordre du jour et cela n’a pas raté.

Image RTL Info

Ils étaient plus d’un millier de gilets jaunes à braver la pluie et à subir la répression ce nouveau samedi de lutte. Dès ce matin, des gilets jaunes bloquaient samedi matin la E17 et la E40 près de la frontière française. Des barricades ont été dressées sur la route dans les deux sens. Certaines personnes auraient été arrêtées du côté français de la frontière.

De son côté la police belge a organisé des fouilles autour des grandes gares bruxelloises afin d’interpeller à leur sortie de train les Gilets Jaunes, le tout en collaboration avec la Société des transports intercommunaux de Bruxelles.

Image RTL Info

Les premières arrestations ont donc eu lieu à la gare du Midi et à la gare Centrale, ainsi qu’aux abords du quartier européen bouclé pour l’occasion. Certaines personnes comme cette retraitée de 74 ans, interrogée par RTL Info et qui était tranquillement assis sur un banc, ont été évacuées par la police.

Avec une omniprésence des forces de répression, les gilets jaunes ont été divisés en plusieurs groupes, bloqués de toutes parts. Les forces de répressions ont gazé et fait usages de canon à eau.

Image RTL Info

Certains ont déambulé de point en point, chassés par la police jusqu’à être pris en nasse vers la rue Belliard. Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées, assises sur le trottoir, mains attachées par des serflex, dont certaines à des poteaux et des lampadaires. Certains manifestants nassés, ont pu repartir sans être interpellés s’ils donnaient leurs papiers et se laissaient prendre en photos.

Comme le montre ces images de RTL Info, ceux qui ont été interpellés, ont ensuite été emmenées dans des bus pour rejoindre la caserne de la police fédérale à Etterbeek.

D’autres sont allés vers la gare du Nord puis vers le parc Maximilien où se trouvent un camp de migrants. La police y a interpellé une dizaine de personne.

Image RTBF.be

D’après la police il y aurait eu un millier de manifestants ce samedi dans les rues bruxelloises et plus de 400 interpellations. Si on s’appuie sur les chiffres officiels, c’est donc 40% des manifestants qui ont été interpellé à Bruxelles. Si les Gilets Jaunes restent mobilisés dans plusieurs pays d’Europe, il faut bien voir que la répression est elle aussi européenne, la police française ayant arrêté des Gilets Jaunes à la frontière et surtout l’intensité et la violence de la répression est aussi dramatique d’un côte comme de l’autre de la frontière.

Image RTL Info




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Belgique   /    Répression   /    Monde