^

Politique

« Pas de trêve, pas de retrait »

« Et on ira et on ira jusqu’au retrait » : le cortège de grévistes RATP-SNCF s’élance dans une ambiance ultra-combative !

« Et on ira et on ira jusqu’au retrait ». Au départ de Gare de l’Est, c’est dans une ambiance des plus déterminés et combatives que s’est élancée la manifestation à l’appel de la Coordination francilienne des grévistes RATP-SNCF. « Pas de trêve, pas de retrait » et la caisse de grève est dans toute la tête des grévistes. Quelques vidéos.

jeudi 26 décembre 2019

« Tous ensemble, tous ensemble, Grève Générale ! »

« C’est toujours pareil, on est toujours déterminé, on est toujours là. Pas de trêve. »

« La caisse de grève c’est le nerf de la guerre ! »

« Pas de trêve, pas de retrait ! », est le leitmotiv des grévistes. Au départ de Gare de l’Est les manifestants se dirigent actuellement vers Gare Saint-Lazare. Si les grévistes SNCF-RATP sont présents en nombre, ce sont aussi des Gilets jaunes qui sont dans le cortège revendiquant cette manifestation appelée par la base comme Jérôme Rodrigues.

La manifestation a été appelée par les grévistes RATP-SNCF réunis dans la Coordination francilienne des grévistes ce samedi jeudi 26 à 13h. L’objectif est de montrer que les grévistes restent déterminés et préparer la rentrée !
Cette journée s’inscrit dans le cadre plus général d’un plan de bataille décidé et réfléchi lors d’une « Rencontre RATP-SNCF » vendredi dernier à la suite des annonces de Edouard Philippe. Ils avaient appelé à manifester ce jeudi 26 dans le cadre de mobilisations visant à montrer clairement le refus de toute trêve.

Cette manifestation, issue d’un appel de la base des grévistes réunis en coordination, est une première dans le mouvement. Le 17 décembre, le cortège de tête auto-organisé appelé par la même Coordination avait déjà fait forte impression en réunissant les grévistes de la RATP, de la SNCF, de l’Education Nationale organisés en cortèges de dépôts, gares ou lycées. Une organisation originale qui explique la forte radicalité de la tête de la manifestation exigeant un retrait pur et simple sans négociation lors d’une journée de mobilisation massive.

Un exemple concret de ce que pourrait être un mouvement appartenant véritablement aux grévistes coordonnés entre eux. L’occasion pour les grévistes de se remobiliser au lendemain de Noël et avant la manifestation appelée le 28 décembre par les syndicats, mais aussi pour leurs soutiens de venir montrer leur appui au mouvement de grève au moment où ceux qui luttent en ont le plus besoin.

La manifestation s’est élancé à 13h de la Gare de l’Est pour rejoindre la Gare Saint-Lazare. Plus d’informations sur Facebook..

Pour donner aux caisses de grèves




Mots-clés

Caisse de grève   /    Grève   /    Politique