^

Monde

Etat espagnol : un policier dégaine son arme face à une femme qui brandit une... claquette

En Catalogne, lors d'un contrôle de police particulièrement violent, deux femmes qui protègent un homme agressé par deux policiers se font mettre en joue au taser et au pistolet.

samedi 25 avril

L’État espagnol ne fait pas exception quand à la répression pendant le confinement. Le 18 avril, un homme noir subit un contrôle au faciès en Catalogne à la Bisbal. Le confinement autoritaire et policier mis en place par l’Etat espagnol laisse la police illustrer tout le racisme de cette institution et de l’Etat qu’elle sert.

Les deux policiers municipaux contrôlent cet homme de manière particulièrement violente et le molestent avant de le mettre au sol. Les deux femmes présentes interviennent courageusement pour écarter les policiers. Visiblement menacés par la chaussure brandie par une des deux femmes, les deux policiers dégainent un pistolet et un taser.

Dans cette vidéo, nos camarades de l’Etat espagnol ont compilé quelques exemples des violences policières que subissent les personnes racisées de l’autre côté des Pyrénées... où la situation ne semble pas être si différente.

En France, depuis deux semaines, la situation dans les quartiers populaires se tend de plus en plus. C’est dans ces quartiers qu’il y a le plus de contrôles injustifiés, d’humiliations et d’amendes. La police profite du confinement pour se lâcher totalement, et intensifier une répression déjà quotidienne dans ces secteurs à laquelle ne manquait plus que l’excuse « tu n’as pas le droit d’être là ».




Mots-clés

Répression policière   /    Police   /    Racisme   /    Etat Espagnol   /    Monde