^

Politique

Qui sont les soutiens de Zemmour ?

Extrême droite. Un néo-nazi à la tête de l’organisation des meetings de Zemmour à Pleurtuit et Nantes ?

Ce vendredi a lieu le meeting de Zemmour à Pleurtuit, avant celui de Nantes qui se tiendra demain. Selon Nantes Révoltée, le meeting aurait été organisé par une association, dirigée par un ancien néo-nazi, Luc Tacher.

vendredi 29 octobre

Crédits photo : Attila KISBENEDEK / AFP

Ce vendredi à Pleurtuit se tenait un meeting d’Eric Zemmour, déguisé en conférence autour de son livre. A la suite de celui-ci, demain, un second aura également lieu à Nantes. Ces déplacements du candidat (pas encore déclaré) suscitent des réactions, et pour cause : les meetings sont organisés par l’association ASER qui dit être un “mouvement souverainiste pour la défense de la culture, des valeurs et traditions françaises constitué de citoyens amoureux de leur pays et ne voulant plus rester spectateurs de sa décadence” et avoir comme objectif de “sauver la France”. Les membres de cette associations sont, selon Nantes Révoltés pour certains des néo-nazis, d’anciens membres de Vent d’Europe.

En effet, l’association Vent d’Europe s’est fait connaître pour avoir eu comme membres des admirateurs des SS, allemands comme français, avoir défilé dans les rues pour célébrer le débarquement en uniforme nazi, ou encore pour tenir des propos ambigus sur leur page internet (qui a depuis été supprimée) sur la Waffen SS française. Le questionnaire d’adhésion notamment était très explicite, suivi d’une affiche de propagande nazie expliquant « Si tu veux que la France vive, tu combattras dans la Waffen SS contre le bolchévisme. » Comme l’explique Nantes Révoltée : « En 2007, l’association « Vent d’Europe » fait les gros titres des médias. En effet, le groupe a restauré un bunker dans la commune de Crisbecq, près d’une plage du débarquement de Normandie, ses membres se promènent en uniformes SS et rejouent des combats de l’armée du Troisième Reich. Ils poussent le vice jusqu’à défiler dans un village normand en tenue de l’armée nazie le jour du débarquement, et se font même recruter dans un téléfilm sur la seconde guerre mondiale. A l’époque, l’association prétend organiser des « reconstitutions historiques ». »

Comme l’explique Le vice-président du groupe, dissous en 2007, n’était autre que Luc Tacher, qui est aujourd’hui vice-président de l’ASER. Quelques années avant de rejoindre Vent d’Europe, Tacher a été candidat du Front National aux élections municipales de Nantes, en 1989.

Face à cela, un appel à manifester ce vendredi à 15h à Pleurtuit avait tourné, regroupant quelques centaines de personnes pour protester à la venue de Zemmour, et d’autant plus dans ces conditions.

Une manifestation est également appelée demain à Nantes, pour dénoncer le déplacement du futur candidat.

Il n’est plus étonnant de voir qui sont les soutiens de Zemmour et lui tracent sa campagne présidentielle. Allant de néo-nazis à des souverainistes, en passant des anciens soutiens de la famille Le Pen ou des militants fascistes, le cercle d’Eric Zemmour, réunit des pans entiers de la droite, jusqu’aux plus réactionnaires.




Mots-clés

Présidentielles 2022   /    Eric Zemmour   /    Extrême-droite   /    Politique