^

Pas de trêve !

Fête de Noël avec les grévistes RATP de Lagny : une belle démonstration de solidarité

Lundi 23 décembre une soirée de Noël s’est déroulée à Montreuil, dans un très bel espace prêté par la Maison ouverte. Etudiants, gilets jaunes, professeurs, habitants de Montreuil, se sont retrouvés pour partager un repas et faire la fête aux cotés des grévistes de la RATP au nom de la solidarité. C’était l’occasion aussi de renflouer la caisse de grève, de plus en plus essentielle dans la lutte après 19 jours de reconductible, puisque la soirée a rapporté plus de 8OO euros pour les grévistes.

mercredi 25 décembre 2019

Alors que le gouvernement et certaines directions syndicales avaient appelé à la trêve de Noël, les grévistes de la RATP ont décidé qu’il n’y aurait pas de trêve. Face à la régression sociale que représente cette réforme, le sacrifice de Noël cette année ne semble pas démesuré mais nécessaire pour défendre le droit à une retraite digne. La combativité des secteurs à l’avant-garde de cette mobilisation, celle des travailleurs de la RATP et de la SNCF ne s’estompe pas, et à la « trêve du gouvernement » ils répondent par une « semaine noire ». C’est dans cette optique combative que se sont retrouvés hier soir les grévistes et leurs soutiens.

Face aux difficultés qui s’annoncent, la période de Noël sera difficile pour ceux qui font grève depuis le 5 décembre, et cette fête a été la magnifique démonstration d’une grande solidarité, qui s’est d’abord exprimée dans la contribution à la caisse de grève (plus de 800 euros) mais aussi dans la participation à la constitution d’un buffet où beaucoup ont ramené de quoi boire et manger.

La soirée a été une réussite, moment de détente et festif pour reprendre des forces et alimenter la caisse de grève, un moment de rencontre entre des personnes venant d’horizons différents mais partageant le même objectif, celui de faire tomber cette réforme. Cette fête a donc été le moyen d’organiser la rencontre entre différents secteurs, à un moment où la généralisation de la grève et le soutien à l’avant-garde sont un enjeu majeur pour faire reculer le mouvement.

Cette soirée a aussi été la manifestation d’une touchante fraternité. Plusieurs interventions de grévistes de la RATP, de professeurs ou d’étudiants ont mis en lumière les rencontres précieuses nées sur les piquets et l’espoir de victoire qu’a engendré cette lutte. Alors que le gouvernement, le patronat ou les directions syndicales prônent la division, cette fête montre l’unité de ceux qui se battent contre la réforme. Cette soirée a été l’occasion de partager ce qui est déjà une grande victoire et une grande fierté dans la lutte, celles des liens qui se sont tissés, celle d’une incroyable aventure humaine.

La grève continue et les grévistes continuent à avoir besoin de vous. Il est nécessaire que la caisse de grève soit approvisionnée par vos dons, elle est l’outil indispensable qui permettra aux grévistes de tenir jusqu’au retrait. Ils ont besoin de votre soutien pour faire front jusqu’au bout, pour nous et pour tous,pour que les travailleurs retrouvent de la « fierté » en s’organisant à la base. Il y a « une sacrée guerre à mener », et s’il y a convergence des travailleurs dans la grève générale la réforme de Macron tombera.

Participez à la caisse de grève et venez soutenir les travailleurs de la RATP le matin sur les piquets.




Mots-clés

Caisse de grève   /    Mouvement des retraites 2019-2020   /    Grève décembre 2019   /    mouvement ouvrier   /    Grève   /    Grève générale   /    RATP