^

Politique

Tous le monde deteste la police ?

Fête de l’Huma : le PCF se plie à Darmanin et condamne le slogan « tout le monde déteste la police »

Ce week-end, Darmanin a lancé une polémique suite à une vidéo où le slogan « tout le monde déteste la police » était entonné par la foule lors du concert de Soso Maness. Le PCF et Fabien Roussel, son candidat à la présidentielle, ont rapidement plié, dénonçant le slogan.

lundi 13 septembre

Depuis samedi, les chaînes d’info continu bruissent d’une nouvelle polémique après que le ministre de l’Intérieur ait interpellé « tous [l]es partis dits de « gauche » participant à la fête de l’humanité ». En cause ? Une vidéo du concert du rappeur Soso Maness publiée par Taha Bouhafs où l’on entend la foule scander le slogan « Tout le monde déteste la police » et le rappeur le reprendre.

L’occasion pour Darmanin de s’en prendre à la « gauche » ainsi qu’au rappeur Soso Maness, auquel nous apporterons notre soutien, pour mieux se poser en défenseur de la police qui protégerait « nos concitoyens les plus modestes » selon le ministre. Une vision de la police mensongère, et remise en cause à large échelle dans la population ces dernières années, marquées par une conscience croissante de la réalité de la violence et du racisme de cette institution, symbolisée par la popularité du slogan « tout le monde déteste la police » depuis 2016.

Si les syndicats de la police ont tous été à l’unisson de la condamnation de Darmanin, de même que la droite et l’extrême-droite, la gauche n’a pas été en reste. La porte-parole du parti socialiste, Dieynaba Diop, a ainsi condamné sur BFM des « propos ignominieux ». Même son de cloche du côté du PCF, organisateur de la Fête de l’Humanité. Interrogé par BFM TV dimanche, Fabien Roussel, candidat à la présidentielle pour le parti, a ainsi expliqué « ils sont infimes ceux qui ont dit ça » avant de « condamner fermement » les propos expliquant « défendre le métier des gardiens de la paix, des forces de l’ordre, des gendarmes, des policiers qui travaillent dans de si mauvaises conditions. »

Une attitude peu surprenante de la part de forces de « gauche » qui ont toutes deux participé à la fameuse manifestation organisée par les syndicats de police en mai dernier. Alors que le PCF est décidé à embrasser la campagne sécuritaire voulue par le gouvernement, la droite et l’extrême-droite pour la présidentielle il donne ainsi un gage supplémentaire à Darmanin et aux syndicats de police, quitte à se désolidariser pour l’occasion d’un rappeur invité à sa Fête de l’Humanité et d’une partie de la jeunesse désireuse d’en finir avec l’institution policière.




Mots-clés

Fabien Roussel   /    Répression policière   /    Police   /    Gérald Darmanin   /    rap   /    impunité policière   /    PCF   /    Violences policières   /    Fête de l’Huma   /    Politique