^

Politique

Pénélope Fillon une assistance parlementaire pas comme les autres

Filloneries. L’ex-collègue » de Penelope Fillon gagnait 607 euros !

JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP Tous les assistants parlementaires ne sont pas logés à la même enseigne. C’est ce que nous apprend ce mercredi 8 février, dans un entretien accordé au Courrier de l’Ouest, Jeanne Behre-Robinson, l'ex-assistante parlementaire de Marc Joulaud et François Fillon, qui a révélé le montant de son salaire : 607 euros. Le calcul est vite fait : entre elle et Pénélope Fillon la différence de salaire est d’environ 6 000 euros.

mercredi 8 février 2017

Inégalité salariale chez les assistantes parlementaires ? Ou plutôt preuve, chiffre à l’appui encore une fois, des privilèges de ceux qui nous gouvernent et de leurs proches. Alors que l’ex assistante parlementaire était rémunérée à 607 euros, Pénélope Fillon, embauchée en CDI à plein-temps dès juillet 2002, aurait donc touché un salaire de 6 900 bruts mensuels : soit quelques milliers d’euros en plus. Ces rémunérations auraient même été augmentées de 1 000€ brut en 2006, selon Le Canard Enchaîné du 25 janvier.

Pour se faire une idée, chaque député dispose d’une enveloppe de 9 561 € brut mensuels pour rétribuer ses assistants parlementaires. Pénélope Fillon n’était décidément pas une assistante parlementaire comme les autres. Elle raflait la quasi-totalité de l’enveloppe pour un travail quasi-inexistant…




Mots-clés

#PénélopeGate   /    François Fillon   /    Politique