^

Notre classe

Contre la réforme des retraites

Syndicats et Gilets jaunes bloquent la raffinerie de Frontignan toute la nuit

A l’appel de la CGT Cheminots 34, un blocage de la raffinerie de Frontignan réunissant plus d’une centaine de personnes, notamment des militants syndicaux et des Gilets jaunes, a été mené dans la nuit du 9 décembre sur ce lieu stratégique.

lundi 9 décembre 2019

Crédit photo : D.R. / Midi Libre

Hier soir à minuit, à l’appel de la CGT Cheminots 34, la raffinerie de Frontignan a été bloqué par une centaine de militants syndicaux et des Gilets jaunes. Des barricades enflammées ont été mises en place pour bloquer la circulation et empêcher le déblocage.

Le blocage a tenu toute la nuit jusqu’à ce matin. Vers 9h30 le blocage a finalement été évacué. Cette action fait suite au blocage qui avait eu lieu le 5 décembre, et s’inscrit toujours dans le cadre du mouvement contre la réforme des retraites. Au cours du mouvement des Gilets jaunes, la raffinerie de Frontignan avait par ailleurs déjà été bloquée.

Partout en France les blocages se multiplient dans le cadre du mouvement contre la réforme des retraites. Menés parfois à l’appel des syndicats des secteurs les plus mobilisés – RATP, SNCF – les blocages sont également portés par tous ceux qui se sentent concernés par la réforme. A Paris de nombreux étudiants et Gilets jaunes ont ainsi impulsé les blocages de dépôts RATP pour empêcher de circuler les chauffeurs de bus briseurs de grève.

Une mobilisation large qui démontre le soutien dont bénéficie le mouvement et son caractère, à l’opposé du discours du gouvernement qui cherche à présenter la mobilisation comme corporatiste.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    mouvement ouvrier   /    CGT   /    Notre classe