^

Politique

Contre-sommet réprimé

G7 : la police attaque le camping des manifestants et blesse une personne à la tête

Le camping où se rassemblent les manifestants du contre G7 a été violemment attaqué par la police. Armés de gaz lacrymogènes et de LBD, les CRS ont semé la panique et blessé une personne à la tête.

vendredi 23 août

En début de soirée ce vendredi, le camping où se rassemblent les manifestants du contre G7 a été violemment attaqué par la police. Armés de gaz lacrymogènes et de LBD, les CRS ont semé la panique et blessé une personne à la tête.

À la veille de la manifestation contre le sommet international, il est clair que la police veut mettre en garde la dizaine de milliers de personnes attendue à Hendaye, et suit à la règle la ligne ultra répressive initiée par Castaner qui a mobilisé pour l’occasion plus de 13 200 policiers et militarisé toute la région de Biarritz.

Dans un contexte de lutte des classes importante, la manifestation traditionnelle du contre-sommet devrait être massive. C’est aussi la première fois que la police attaque un camping des manifestants, et place ainsi avant même le début de la journée de mobilisation du 24 la barre de la répression à un niveau sans précédent.

Crédit photo : Capture d’écran vidéo "Rouen dans la rue"




Mots-clés

Violences policières   /    Répression   /    Politique