^

Politique

Provocations

Gazage massif Place de l’Etoile : la police veut empêcher les Gilets jaunes de reprendre les Champs Elysées

Après avoir manifesté toute la journée, les 10 000 Gilets jaunes sont arrivés Place de l’Etoile. Blindé et canon à eau, les forces de police commencent à gazer massivement Avenue de Wagram. La BAC est aux avant-postes pour charger les manifestants. L’objectif du gouvernement : empêcher les manifestants de manifester par milliers sur les Champs Elysées.

samedi 12 janvier

Crédits photos : GillesKLEIN

« Ca s’est très bien passé depuis le départ ». « La semaine dernière, c’était pareil ». Par leurs déclarations, les Gilets jaunes montre que les premières violences sont commises par les forces de police. « On est partis de Bastille, il n’y a eu aucune casse », ajoute une manifestante. Comme la semaine dernière, le gouvernement souhaite empêcher à tout prix les manifestants de manifester près des lieux de pouvoir.

Pour l’acte 8, il s’agissait d’empêcher les manifestants d’arriver devant l’Assemblée Nationale alors même que le parcours de la manifestation s’y arrêtait. Pour l’acte 9, c’est les Champs Elysées. Après la mobilisation massive sur Paris notamment avec plus de 10 000 manifestants, le gouvernement semble ne pas vouloir voir des milliers de Gilets jaunes prendre une nouvelle fois les Champs Elysées. Signe que les injonctions à ne pas manifester n’ont pas eu les effets escomptés.

Plus encore, la solidarité avec Dettinger est l’un des leitmotivs de cet acte 9. La solidarité est au cœur des discours des Gilets jaunes. Dans une ambiance combative avec aux cris de « Libérez Christophe, Benalla en prison » et l’habituel « Macron démission », la combativité est au rendez-vous. La dénonciation des violences policières est au cœur de la manifestation.

Depuis 10h, ce matin, les Gilets jaunes étaient partis de Bercy jusqu’à Bastille, en passant par les Galeries Lafayette et maintenant place de l’Etoile. Dès tôt ce matin, les médias qui relaient les chiffres de la préfecture de police sans émettre le moindre doute ont bien du mal à maintenir leur première position.

Cette journée du samedi, journée du 9ème acte des Gilets jaunes, a été marquée par une forte explosion qui s’est produite dans une boulangerie dans le 9e arrondissement de Paris. L’explosion a causé la mort de 4 personnes, dont deux pompiers, blessant une trentaine de personnes. Plusieurs vitrines alentours ont été soufflés ce qui montre la puissance de l’explosion.

Ainsi, malgré les pressions à ne pas manifester de Castaner, le dispositif encore une fois militaires mis en place par le gouvernement, l’ActeIX est sur de bons rails. Les cortèges extrêmement massifs, avec plus de 10 000 Gilets jaunes. Quoiqu’en pense le gouvernement, les Gilets jaunes sont toujours aussi déterminés. Les déclarations de Macron sur le « sens de l’effort » vont au contraire jeter de l’huile sur le feu. Et comme l’exprime la grande majorité des Gilets jaunes interviewés, le « Grand débat » organisé par Macron, personne n’y croit. Pour suivre la mobilisation du jour, notre direct sur Paris.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Politique