^

Du Pain et des Roses

Etat Espagnol. Journées de formation de Pan y Rosas

"Genre et marxisme en temps de crise”

Correspondants Pendant la dernière semaine du mois d’août, à Barcelone, les camarades du collectif de femmes Pan y Rosas de l’État espagnol, ainsi que des camarades du groupe RIO en Allemagne chargées des élaborations autour de Brot und Rosen, ont organisé une rencontre sur le sujet « Genre et marxisme en temps de crise ». Les camarades de l’équipe d’animation de la section Genres et Sexualités de Révolution Permanente y étaient présentes pour échanger sur les perspectives du mouvement féministe en Europe.

vendredi 28 août 2015

Ces journées de formation avaient pour but de réfléchir autour des problématiques et débats les plus brûlants de la situation européenne actuelle, traversée par une crise sans précédents qui touche particulièrement les femmes travailleuses, immigrées et de la jeunesse.

Cela nous a permis d’aborder les sujets qui font le plus débat au sein du mouvement féministe, tels que la question de la prostitution, de l’instrumentalisation du féminisme à des fins impérialistes et de l’interdiction du voile comme symbole des politiques racistes des gouvernements européens. Nous avons aussi abordé les différentes traditions du mouvement féministe européen, en nous penchant sur ses ruptures et ses continuités, d’un point de vue marxiste qui prend en compte l’articulation entre genre, classe et race. De même, nous avons discuté des différents positionnements au sein de la gauche, à la fois dans la pratique et en termes de stratégie, sur la question des femmes.

Par ailleurs, nous avons donné une importance toute particulière à la situation des femmes travailleuses confrontées à une très forte précarité et de grandes discriminations au travail, ainsi qu’à la situation des femmes immigrées, triplement opprimées dans les pays impérialistes. De même nous avons abordé les problématiques concernant le travail domestique des femmes, ainsi que la question du féminicide et des multiples violences de genre, et du rôle joué par les gouvernements et les institutions de l’État dans leur reproduction.

Samedi 29 août, les camarades de Pan y Rosas de l’État espagnol organisent une Journée ouverte de réflexions et de conclusions pour présenter une synthèse des principaux débats, de façon à pouvoir avancer dans les stratégies de lutte et sur l’orientation à mener pour cette rentrée.