^

Politique

Oups

Gigantesque flop pour un rassemblement pro-pass sanitaire et pro-gouvernement à Paris

Dimanche après-midi se tenait au Trocadéro un festival « Pour la paix citoyenne », comprenez en faveur du pass sanitaire. Un événement en réaction aux manifs contre le pass et en soutien implicite au gouvernement... qui a été un échec complet.

lundi 20 septembre

Crédits photo : Capture d’écran @realmarcel1

L’objectif était pourtant clair : « face aux anti-tout, aux antivax, aux complotistes et aux séparatistes » qui manifestent dans les rues depuis plusieurs semaines, Frank Tapiro, organisateur de l’événement et ancien communicant de Nicolas Sarkozy souhaitait « proposer autre chose » comme il l’expliquait sur le plateau de CNews. Et ainsi donner la voix « aux millions de français qui en ont marre des anti-tout ». Au programme : dj sets et prises de parole de personnalités, tels que le co-président de la commission « Nouvelles responsabilités entrepreneuriales » du Medef Aziz Senni.

Si le communicant se défend d’organiser un contre-événement aux manifestations du samedi, qu’il qualifie par ailleurs unilatéralement de « complotistes » et « séparatistes », le rassemblement avait ainsi tout l’air d’un festival de soutien à la politique sanitaire répressive d’Emmanuel Macron. Et pour cause, Franck Tapiro, communicant et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy ne cache pas ses sympathies pour le Président. On a ainsi pu le voir remettre en 2017 le « Cristal de l’Audace » à Emmanuel Macron, lors du Cristal Festival rassemblant chaque année les grands noms de la publicité et de la communication à Courchevel, mais aussi débriefer de façon élogieuse différents discours du Président dans des émissions telles que Touche Pas à mon Poste.

Mais malgré sa volonté de « rassembler » les « millions » de Français qui n’attendraient que ça, les images du festival "Pour la paix citoyenne" sur Twitter ce week-end montrent un parvis des Droits de l’Homme quasi désert : quelques centaines de festivaliers tout au plus !

Un échec énorme relevé par plusieurs twittos mais évident sur les photos publiées par les organisateurs.

Que des initiatives comme ce festival émanent de soutiens ouverts ou indirects du gouvernement, ce flop démontre une nouvelle fois la difficulté à trouver de l’exécutif à mobiliser les moindres soutiens dans la rue. Un échec qui n’est pas sans rappeler les fameuses manifestations des « foulards rouges ». A l’initiative de sympathisants LREM au moment du mouvement des Gilets jaunes, celles-ci avaient été un échec complet réunissant un effectif bien en-deçà de celui des opposants au gouvernement.




Mots-clés

Pass sanitaire   /    Crise sanitaire   /    Macronisme   /    Emmanuel Macron   /    Politique