^

Acte XV

Gilets Jaunes : des « bombes à caca » lancées sur la police pendant l’acte XV ?

Aperçue au Venezuela notamment, cette tactique aurait inspiré des Gilets Jaunes selon des syndicats de policiers.

lundi 25 février

C’est l’UNSA Police qui dénonce sur Twitter un acte « abject » et « dégoûtant. » En effet, selon le syndicats, des Gilets Jaunes auraient envoyé des « boules de caca » sur des policiers au cours de l’acte XV, précisant qu’un policier « a été visé par un bocal, de la taille d’une bouteille d’1 ou 2 litres, qui contenait de la crotte de chien mélangée à de l’eau ».

Selon un syndicat de police, des Gilets jaunes auraient lancé « des bombes d’excréments » sur les forces de l’ordre à Paris, qui s’en est insurgé, comparant la technique à celle des cocktails molotov : « Cette technique, c’est une nouveauté. On avait déjà eu des cocktails molotov à partir de l’acte 13, mais pas ça. Mais on avait bien vu qu’ils en parlaient sur les réseaux sociaux, a-t-il ajouté. Ça peut paraître idiot, ils croient que ça ne tache que les vêtements, mais non, c’est dangereux, c’est plein de bactéries, c’est dangereux si ça nous arrive dans les yeux ou si on l’absorbe…. C’est une idée idiote. C’est grave. »

C’est au Venezuela notamment que ce projectile d’un genre bien particulier, baptisé le « cacatov », en référence au cocktail molotov, aurait été aperçu, au cours des manifestations contre Maduro – des projectiles similaires auraient aussi été employé à Notre-Dame-des-Landes.

Crédits photo : Georges Gobet AFP




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Répression