^

Notre classe

Impact sur l'économie

Gilets jaunes : pénurie de pièces chez PSA Sochaux, la production arrêtée

Ce 21 novembre, deux lignes de production de PSA Sochaux ont été arrêtées : les pièces nécessaires ont en effet été bloquées au niveau de Bordeaux, par le mouvement des gilets jaunes.

jeudi 22 novembre 2018

Crédits photo : Lionel Vadam / MAX PPP

Il s’agit du premier « impact » du mouvement des gilets jaunes sur la production du géant de l’automobile PSA. Ce mercredi 21 novembre, les chaines de montage des 3008 et des 308 ont du être stoppées à l’usine de Sochaux. La raison ? Les pièces en provenance d’Espagne étaient bloquées au niveau de Bordeaux par les gilets jaunes.

Ce n’est pas la première action du mouvement, débuté le 17 novembre dernier, qui touche l’usine sochalienne. Dès le 18, la consigne était donnée de converger vers le site de PSA. Le 20 novembre, rebelote. Sauf que cette fois-ci, les camions sont bloqués au giratoire à l’entrée de l’usine à partir de 14h, et ce avant que les forces de répression ne se déploient vers 15h30. Dès lors, les manifestants restent sur place, au cri de « Macron démission ».

Si la direction de PSA Sochaux a affirmé que la production devait reprendre dans la nuit du 21 au 22 novembre, cette situation démontre que le mouvement des gilets jaunes, loin de tourner le dos au mouvement ouvrier, est bien conscient que le blocage de l’économie est central pour faire plier Macron. En ce sens, il est indispensable que les travailleurs eux-mêmes répondent à cette colère sociale légitime, en employant leur méthode : la grève et le blocage de l’économie.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    PSA   /    Notre classe