×

Mobilisation contre les retraites

Gravelines : 500 travailleurs pour tenir le piquet de grève devant la centrale

Mobilisés depuis le 5 décembre, les travailleurs de la centrale nucléaire de Gravelines, près de Dunkerque, sont en grève reconductible depuis trois jours et tiennent un piquet de grève devant le centrale.

Facebook Twitter

Mobilisés depuis le 5 décembre pour combattre le projet de réforme des retraites, les travailleurs de la centrale de Gravelines, près de Dunkerque, se sont mobilisés sur les journée de grève nationale tout au long du mouvement, et sont entrés ces trois derniers jours dans une grève reconductible. Comme le souligne un délégué syndical FO, l’absence de réponse de la direction ainsi que les attaques permanentes contre les régimes spéciaux les ont poussé à durcir la grève.

Structurés en AG, les travailleurs décident au jour le jour de la poursuite du mouvement en votant directement la reconduction ou non du mouvement. La mobilisation est forte : mercredi, sur les 2000 travailleurs que compte la centrale, seuls 200 étaient à leur poste. Jeudi, le piquet de grève réunissait environ 500 personnes devant l’entrée de l’usine. La détermination est présente et ne semble pas près de faiblir, d’autant plus qu’Emmanuel Macron est attendu lundi prochain sur le site de AstraZeneca à Dunkerque.

Sur le piquet, les grévistes ont fait brûler des pneus et ont installé sono, stand et baraque à frite, pour créer la solidarité nécessaire pour tenir dans la durée. Ces derniers jours, des grévistes sont restés la nuit sur place et ont occupé le piquet pour le maintenir en place. À l’entrée, un totem de pneu regroupant tous les secteurs en lutte solidaire a été construit par les grévistes, qui ont reçu du soutien de la part des postiers et du BTP notamment.

Sur le piquet, véritable point de convergence avant la manifestation à Dunkerque de l’après-midi, on pouvait aussi retrouver des enseignants en lutte contre la réformes des retraites et des lycéens venus apporter leur soutien aux grévistes.


Facebook Twitter
Pas de rentrée dans le 93 : grève reconductible et AG pour dénoncer la casse de l'éducation

Pas de rentrée dans le 93 : grève reconductible et AG pour dénoncer la casse de l’éducation

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Grève : l'usine Bosch de Mondeville à l'arrêt contre la menace de suppression d'emplois

Grève : l’usine Bosch de Mondeville à l’arrêt contre la menace de suppression d’emplois

« C'est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

« C’est du jamais-vu » : Grève massive des conducteurs de bus de Lacroix pour les salaires

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l'éducation

Reconductible à Paul Eluard : la mobilisation se construit contre la casse de l’éducation

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?

Pourquoi les grèves catégorielles se multiplient-elles à la SNCF ?


Un dirigeant de la CGT convoqué à la gendarmerie pour un collage d'affiches sur une poubelle

Un dirigeant de la CGT convoqué à la gendarmerie pour un collage d’affiches sur une poubelle

Fin de la vidéosurveillance des travailleurs : une première victoire pour les employés des librairies Boulinier

Fin de la vidéosurveillance des travailleurs : une première victoire pour les employés des librairies Boulinier