^

Notre classe

Souffrance au travail

Hôpital public sous tension : un agent de l’AP-HP tente de s’immoler par le feu

Ce lundi, un agent de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris a tenté de s’immoler par le feu à l’Hôpital Saint Louis. Son pronostic vital est engagé. Un acte qui résonne avec le contexte de tensions à l'hôpital public, les conditions de travail déplorables et l’état de surmenage des soignants.

mardi 9 novembre

Crédit photo : AFP

Ce lundi matin, un salarié de l’APHP a tenté de mettre fin à ses jours dans un bureau de l’hôpital Saint Louis. S’il a été pris en charge rapidement, ses blessures graves engagent dangereusement son pronostic vital. D’après Le Parisien, l’homme de 47 ans, se serait aspergé d’essence et enflammé à l’aide d’une allumette devant ses collègues. Selon un porte parole des sapeurs-pompiers de Paris, interrogé par le Nouvel Obs,« un personnel de l’hôpital serait intervenu pour l’éteindre avec un extincteur ».

Toujours selon l’article du Parisien, une « source proche » de la victime, aurait évoqué « une grande difficulté psychologique », et des penchants « suicidaires », « connus de la hiérarchie ». Cet acte qui ne peut pas ne pas résonner avec la tension dans les hôpitaux, alerte sur la situation des soignants, sous pression depuis deux ans de crise sanitaire et de la casse du service public de la santé. Entre coupes budgétaires, et nouvelles méthodes de management, la situation des soignants est dramatique. Ce drame dévoile la réalité de la souffrance psychologique vécue par une partie du personnel hospitalier, à l’heure où on apprend que 5700 lits ont été supprimés en 2020.

Solidarité avec les soignants !




Mots-clés

Hôpitaux   /    Casse de l’hôpital   /    suicide   /    souffrance au travail   /    Hospitaliers   /    Notre classe