^

Politique

Hurmic coupable : Rassemblement contre l’expulsion du squat de l’éclaircie - la vie est belle à Bordeaux

Ce mercredi à 17h devant l'Hôtel de ville de Bordeaux a eu lieu un rassemblement pour dénoncer l'action criminelle de la Mairie Hurmic qui prévoit l'expulsion des lieux de vie d'ici le 10 juillet : solidarité avec les habitants pour la défense de L’Éclaircie et La Vie est belle !

jeudi 1er juillet

La menace d’expulsion plane depuis plusieurs semaines désormais sur les squats de l’éclaircie et la vie est belle où une douzaine de familles et une soixantaine d’hommes n’ont toujours aucune perspective de relogement. C’est pour dénoncer l’action coupable et raciste de la mairie de Pierre Hurmic, et mobiliser largement pour empêcher la prochaine expulsion qu’à l’initiative de Révolution Permanente, se sont réunis associations, organisations syndicales et partis politiques comme le collectif Partout chez elles, le DAL, La Zac autrement, l’UCL, Bordeaux en Luttes, Les Jeunes Insoumis.e.s, SUD Santé Sociaux, le collectif féministe Du Pain et des Roses, l’organisation étudiante Onzième Thèse, etc.

Dans les jours qui viennent (avant le 10 juillet) ce sont des dizaines de femmes, d’enfants et d’hommes qui vont se retrouver, de force, expulsés et à la rue ! Des familles venues en France pour tenter de survire en fuyant les situations instables de leur pays d’origine, comme deux habitantes arméniennes fuyant la guerre au Haut-Karabakh, et d’offrir notamment à leurs enfants un avenir meilleur. Nous revenions dans un article publié sur Révolution Permanente sur les portraits des habitants de ces lieux de vie.

Si une centaine de personnes se sont réunis aujourd’hui sur le parvis de l’hôtel de ville, ce n’est pas simplement pour dénoncer la politique raciste de la mairie de Bordeaux, de Gradignan et de la préfecture mais pour pointer du doigt les politiques migratoires racistes et meurtrières de l’état français qui, sous le gouvernement Macron se sont renforcées avec pour objectif donné un 100% d’expulsion d’OQTF (obligation de quitter le territoire français) !

C’est face à ces attaques anti-migratoires et contre cette nouvelle expulsion que nous réclamons l’ouverture de toutes les frontières pour que les populations puissent se déplacer librement et non plus à péril de leur vie ,l’arrêt des opérations militaires extérieurs comme au Mali où les civils sont les premières victimes des balles françaises, et la régularisation de tous les sans-papiers pour qu’ils aient tous et toutes des conditions de vie et de logement dignes par la nécessaire réquisition de tous les logements vides de la métropole bordelaise !




Mots-clés

rassemblement   /    Migrants   /    Ouvrons les frontières   /    Sans-abris   /    expulsion   /    Bordeaux   /    Sans-papiers   /    Politique