×

Opération coloniale

« Il faut peut-être en tuer » : un élu de Mayotte appelle au meurtre de jeunes Comoriens au JT

Pour le lancement de l’opération à Mayotte, en plus de la répression policière qui s’abat sur l’île, les élites mahoraises se déchaînent sur les plateaux de télévisions. Injures racistes et appel au meurtre, tout est bon pour justifier l’opération coloniale du gouvernement.

Maëva Amir

24 avril

Facebook Twitter
« Il faut peut-être en tuer » : un élu de Mayotte appelle au meurtre de jeunes Comoriens au JT

L’opération Wuambushu a bel et bien commencé ce lundi 24 avril à Mayotte. La police tire à balles réelles sur le sol et les élites locales mahoraises, en bon chien de garde du gouvernement français, se déchainent sur les plateaux télévisions pour justifier à tout prix l’opération militaire qui démarre.

Sur le plateau de CNews, Estelle Youssouffa, député LIOT à Mayotte alimentait ce lundi 24 avril, une xénophobie crasse envers les Comoriens pour justifier le lancement de l’opération militaire et coloniale de Darmanin. Pour elle, « les écoles sont saturées parce que 80% des élèves sont des Comoriens qui sont totalement illettrés », mettant sur le dos des Comoriens le manque de moyens dans l’éducation à Mayotte. Elle poursuit « on a des bébés barbus, des élèves qui sont inscrits au CP et qui sont en pleine adolescence » relayant les mensonges les plus horribles sur l’âge des mineurs étrangers.

Dans le sillage de cette déshumanisation continue des jeunes comoriens, Salime Mdéré, vice-président du Conseil Départemental de Mayotte a franchi un cap dans l’horreur en appelant au meurtre en direct sur Mayotte 1ère : « Je refuse de les appeler des gamins, ce sont des délinquants, des terroristes, des voyous. A un moment donné il faut peut-être en tuer... Je pèse mes mots. Il faut peut-être en tuer pour qu’ils puissent pas... ».

Des propos d’une violence inouïe, alors que l’unité de police CRS 8 déployée à Mayotte pour l’opération a déjà tiré à balles réelles à douze reprises ce dimanche, et qu’il est possible que des habitants soient tués au cours cette opération d’une extrême violence.

Pour soutenir RP, faites un don !

Par ces sorties, les élites mahoraises continuent d’alimenter un climat de haine envers les Comoriens pour légitimer l’opération Wuambushu. En empruntant à la rhétorique d’extrême droite la plus abjecte, elles cherchent à justifier le traitement colonial d’exception réservé à Mayotte qui s’exprime notamment par l’utilisation d’armes à feu pour expulser des jeunes immigrés.

Loin de proposer des véritables solutions aux problèmes concrets des Mahorais, ces élites ne font qu’attiser la haine et cherchent à mettre sur le dos des immigrés et particulièrement des Comoriens tous les maux de l’île. Pourtant, ce ne sont ni les Comoriens, ni les jeunes qui sont responsables de la misère sociale de l’île savamment orchestrée par l’Etat français. A Mayotte 77% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté, 34% sont au chômage, l’inflation bat des records, et dans ce contexte l’opération Wuambushu ne fera qu’aggraver la situation sociale de l’île pour les Comoriens mais aussi pour les Mahorais.

Il faut dénoncer cette opération militaire qui renoue avec le pire du colonialisme français et il faut dénoncer avec la même force les propos xénophobes immondes des élites mahoraises qui, en bons valets de l’impérialisme, défendent l’opération en alimentant une haine ignoble contre les Comoriens.


Facebook Twitter
Nus, à genoux, les yeux bandés : l'armée israélienne arrête des dizaines de civils palestiniens à Gaza

Nus, à genoux, les yeux bandés : l’armée israélienne arrête des dizaines de civils palestiniens à Gaza

Argentine : J-1 avant la prise de pouvoir de Javier Milei et son projet de guerre de classe

Argentine : J-1 avant la prise de pouvoir de Javier Milei et son projet de guerre de classe

« La révolte des pierres » : il y a 36 ans débutait la première Intifada en Palestine

« La révolte des pierres » : il y a 36 ans débutait la première Intifada en Palestine


Comment la marque Puma soutient-elle la colonisation de la Palestine ?

Comment la marque Puma soutient-elle la colonisation de la Palestine ?

Erdogan à Athènes : isolée, la Turquie tente d'apaiser les relations avec la Grèce et l'UE

Erdogan à Athènes : isolée, la Turquie tente d’apaiser les relations avec la Grèce et l’UE

Faim, maladies, manque d'eau : la situation humanitaire s'aggrave à Gaza

Faim, maladies, manque d’eau : la situation humanitaire s’aggrave à Gaza

Après une campagne « anti-système », Milei recycle déjà des figures du régime dans son gouvernement

Après une campagne « anti-système », Milei recycle déjà des figures du régime dans son gouvernement

L'État d'Israël utilise l'intelligence artificielle pour massacrer des civils

L’État d’Israël utilise l’intelligence artificielle pour massacrer des civils