×

Crise sociale

« Indemnité carburant » de 100 euros : Borne annonce de nouvelles miettes contre l’inflation

Face à la hausse des prix à la pompe et à l’inflation généralisée, le gouvernement a communiqué sur le versement d’une aide unique de 100 euros aux 10 millions de travailleurs les plus modestes. Une nouvelle provocation, bien en deçà des besoins des travailleurs face à l'inflation.

Olga Hagen

7 décembre 2022

Facebook Twitter

Ce mercredi, Elisabeth Borne a annoncé sur RTL le versement unique d’une « indemnité carburant » pour l’année 2023, d’un montant de… 100 euros. Une aide destinée exclusivement aux 10 millions de travailleurs les plus modestes. « Cela représente une remise de l’ordre de 10 centimes par litre » pour ceux qui font 12 000 kilomètres par an, soit « la moyenne de ce que font les Français » s’est défendu la première ministre.

La manœuvre fera difficilement oublier qu’à partir du 31 décembre prochain la remise à la pompe de 10 centimes du gouvernement prendra fin après celle du gel tarifaire quelques semaines plus tôt et que dans le même temps la macronie se refuse toujours augmenter les salaires. En outre, le versement ne sera pas automatique : pour y avoir droit, il faudra faire une déclaration sur l’honneur via le site internet des impôts début 2023, « disant que vous avez besoin de votre voiture pour aller au travail », en fournissant son numéro fiscal et sa plaque d’immatriculation.

Or, en seulement deux an, les prix de l’essence ont augmenté de plus de 60 centimes, soit plus de 50%. Ainsi, cette nouvelle indemnité est une nouvelle marque de mépris pour les travailleurs et les classes populaires qui subissent l’inflation.

Face aux nouvelles miettes jetées par le gouvernement, il faut opposer un programme radical pour faire face à l’augmentation des prix : plafonner les prix de l’énergie, supprimer la TVA qui pèse lourdement sur le budget des plus précaires, et surtout augmenter les salaires et les indexer sur l’inflation. Nous n’avons rien à attendre des miettes jetées par Borne ou Macron.


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l'hypocrisie de Macron

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l’hypocrisie de Macron

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l'UNRWA et acte son soutien au génocide

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l’UNRWA et acte son soutien au génocide

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Près de 700 millions d'euros retirés à l'Education : en plus du tri social, l'austérité

Près de 700 millions d’euros retirés à l’Education : en plus du tri social, l’austérité

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l'aide humanitaire vers Gaza !

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l’aide humanitaire vers Gaza !