^

Politique

Communiqué

Invisibilisation médiatique : Anasse Kazib saisit le conseil d’Etat et sera reçu ce mardi par le CSA

Face au traitement manifestement discriminatoire dont il fait l'objet dans les médias, Anasse Kazib et Révolution Permanente ont saisi le Conseil d'Etat. Ce mardi, le cheminot sera également reçu par le CSA.

mardi 1er mars

Ce lundi 28 février 2022, Anasse Kazib a saisi le Conseil d’Etat en référé-liberté pour qu’il fasse injonction au CSA de rétablir l’équité du temps d’antenne entre les différents candidats.

La procédure d’urgence vise à mettre fin à des « atteintes graves et manifestement illégales à des libertés fondamentales ». Le candidat cheminot n’a ainsi bénéficié que de quelques minutes d’antenne depuis début janvier, loin derrière la quasi-totalité des autres candidats.

Outre cette très faible médiatisation de la candidature, le cheminot dénonce son effacement pure et simple de nombreuses infographies de grandes chaînes d’informations comme France Info, BFM TV, RMC, ou encore C8 en dépit de ses 130 parrainages validés à ce jour.

Devant le Conseil d’État, le CSA devra répondre de ce traitement manifestement discriminatoire. Comme préalable à l’audience à venir cette semaine, Anasse Kazib et son avocate seront reçus ce mardi 1er mars par le CSA.

En outre, un rassemblement de solidarité aura lieu ce 3 mars à 12h30 en lien avec la convocation par la police du cheminot suite au rassemblement de solidarité qui s’était tenue place du Panthéon le 9 février.



Mots-clés

#Anasse2022   /    Présidentielles 2022   /    Anasse Kazib   /    Élections    /    médias   /    Politique