×

Offensive coloniale

Israël. Première provocation coloniale du gouvernement d’extrême-droite sur l’esplanade des mosquées

À peine une semaine après avoir été nommé ministre de la Sécurité nationale, le suprémaciste juif Itamar Ben Gvir s’est rendu sur l’esplanade des mosquées, lieu saint historiquement sujet au statu quo. Une provocation coloniale qui annonce de futures offensives contre le peuple palestinien.

Gabriel Ichen


et Julian Vile

5 janvier 2023

Facebook Twitter

Photo : Compte Twitter de Itamar Ben Gvir

Le nouveau gouvernement Netanyahou était à peine en place qu’Itamar Ben-Gvir, nouveau ministre de la Sécurité nationale et leader de l’extrême-droite israélienne, laissait entendre dans la presse qu’il effectuerait une visite sur l’esplanade des mosquées dans les semaines à venir. Ce mardi 3 janvier dans la matinée, le nouveau ministre d’extrême-droite s’est ainsi rendu sur ce lieu saint de l’islam et du judaïsme historiquement sujet à un statu quo selon lequel seuls les musulmans sont autorisés à y prier.

La visite officielle d’un ministre du gouvernement sur l’esplanade constitue une remise en cause importante du statu quo et une véritable provocation envers le peuple palestinien de la part du nouveau gouvernement d’extrême-droite. Haut lieu religieux et symbolique de Jérusalem pour les Palestiniens et les Juifs, l’esplanade des mosquées est depuis plusieurs années sujette à la multiplication des provocations par les suprémacistes et orthodoxes juifs qui viennent de plus en plus rompre le statu quo en venant prier sur le lieu saint, avec la complicité de la police israélienne.

Située au sein de Jérusalem-Est, historiquement marquée par la présence palestinienne, l’esplanade des mosquées est administrée par le Waqf, une fondation musulmane jordanienne, et est contrôlée par la police israélienne. Ce statu quo a fait suite à l’annexion de la partie Est de la ville en 1967 par l’armée israélienne. Depuis, les Palestiniens continuent de revendiquer la partie orientale de la ville.

La dernière visite similaire d’un représentant politique était celle d’Ariel Sharon en septembre 2000, alors leader de la droite et de l’opposition. Cette provocation avait été l’élément déclencheur de la seconde Intifada.
En 2021, une provocation de suprémacistes juifs cherchant à entrer dans la mosquée Al-Aqsa puis la répression brutale des Palestiniens présents dans la mosquée avait suscité une importante révolte du peuple palestinien. Itamar Ben Gvir, alors militant et leader de l’extrême-droite israélienne était déjà présent sur les lieux au moment de la provocation.

En réaction à cette nouvelle provocation d’un homme politique israélien sur l’un des hauts lieux saints de l’Islam, le Hamas a déclaré le franchissement d’une ligne rouge et plusieurs condamnations ont été exprimées depuis l’Égypte, la Jordanie, la Turquie et l’Arabie Saoudite. Les Émirats Arabes Unis, pourtant soutien d’Israël depuis les accords de normalisation de 2020, et la Chine sont allés jusqu’à exiger une réunion du conseil de sécurité des Nations Unies et le premier ministre de l’autorité palestinienne Mohammad Shtayyeh a accusé Ben-Gvir de poser les bases d’un objectif historique de l’extrême-droite israélienne : la transformation d’Al Aqsa en temple juif.

Cette visite exprime les projets du gouvernement d’extrême-droite et annonce une intensification de la colonisation israélienne, et avec, de nouvelles violences contre le peuple palestinien.


Facebook Twitter
Kanaky, quand finira le temps des colonies ?

Kanaky, quand finira le temps des colonies ?


État espagnol : une liste révolutionnaire contre le génocide en Palestine, la guerre et l'Europe forteresse

État espagnol : une liste révolutionnaire contre le génocide en Palestine, la guerre et l’Europe forteresse


Génocide à Gaza : Biden prêt à sanctionner la Cour pénale internationale pour protéger Netanyahou

Génocide à Gaza : Biden prêt à sanctionner la Cour pénale internationale pour protéger Netanyahou

Ilan Pappé : « pourquoi j'ai été arrêté et interrogé sur Israël et Gaza dans un aéroport américain »

Ilan Pappé : « pourquoi j’ai été arrêté et interrogé sur Israël et Gaza dans un aéroport américain »

Kanaky : la vie chère imposée par les grands groupes attise les révoltes

Kanaky : la vie chère imposée par les grands groupes attise les révoltes

Californie : 48 000 travailleurs de l'Université votent la grève pour le droit à soutenir la Palestine !

Californie : 48 000 travailleurs de l’Université votent la grève pour le droit à soutenir la Palestine !

La Norvège, l'Espagne et l'Irlande reconnaissent l'État palestinien : nouveau revers pour Israël

La Norvège, l’Espagne et l’Irlande reconnaissent l’État palestinien : nouveau revers pour Israël

Famine organisée : Les colons israéliens multiplient les attaques de convois humanitaires destinés à Gaza

Famine organisée : Les colons israéliens multiplient les attaques de convois humanitaires destinés à Gaza