^

Politique

Censure policière

« Je soutiens ma police ? » Le syndicat Alliance supprime un sondage qui tourne à son désavantage

Jeudi le syndicat policier Alliance a lancé un sondage Facebook pour tenter de montrer que la police bénéficie du soutien de la population. Mais lorsqu'il s'est aperçu que 55% des participants répondaient « NON », le syndicat a supprimé le sondage des réseaux sociaux.

vendredi 12 juin

Après la campagne twitter avec le hashtag #jesoutiensmapolice, le syndicat policier Alliance a lancé un sondage Facebook pour tenter de montrer que la police bénéficie du soutien de la population. L’objectif était donc de répondre aux manifestations contre les violences policières et le racisme qui traversent le pays et à la phrase de Camélia Jordana « je ne me sens pas en sécurité face à la police ». Seulement, lorsqu’il s’est aperçu que les résultats ne correspondait pas à attentes, avec plus de la moitié ayant voté « NON » (55%), le syndicat a supprimé le sondage des réseaux sociaux.

Cela montre bien, d’une part, la crise de confiance de la population envers la police. C’est un réel fossé qui se creuse entre la police et la population. D’autre part, la suppression du sondage illustre l’hypocrisie du syndicat qui est prêt à la censure pour ne pas faire face à des résultats qui ne correspondent pas à ses attentes.

🤡 Dans la catégorie champions du monde :

- Le syndicat d'extrême droite Alliance a lancé ce "sondage" sur Facebook,...

Publiée par Nantes Révoltée sur Jeudi 11 juin 2020




Mots-clés

Répression policière   /    Police   /    Répression   /    Politique