^

Notre classe

Grève reconductible

Journée de lutte pour les enseignants grévistes de Toulouse

Ce jeudi 6 juin était une nouvelle journée de grève et d’action dans l’éducation nationale pour les enseignants mobilisés de l’académie de Toulouse. Après une assemblée générale à la Bourse du Travail, les grévistes sont allés manifester dans le centre-ville.

jeudi 6 juin

Crédits photo : Révolution Permanente

En grève reconductible depuis le 14 mai, plus d’une centaine d’enseignants mobilisés de la région de Toulouse, syndiqués comme non-syndiqués, se sont retrouvés en Assemblée générale à la bourse du travail ce jeudi 6 juin dans la matinée.

Les discussions ont porté sur un état des lieux de la grève dans l’éducation nationale, dont Toulouse est la pointe avancée. Si une majorité du corps enseignant est farouchement opposée à la loi Blanquer, le constat des grévistes est que leurs collègues subissent de fortes pressions, notamment de la part de la hiérarchie mais aussi par peur de « pénaliser » leurs élèves. Si certains se mettent en grève ponctuellement lors des journées d’action, la grève reconductible peine à s’étendre.

La question de l’extension de la mobilisation, notamment autour du 17 juin et de l’appel à la grève de la surveillance du bac appelée par les organisations syndicales à échelle nationale étaient au cœur des discussions. Dans le contexte où les cours se terminent cette semaine dans les lycées, la nécessité de rompre l’isolement du conflit a également été discutée. À l’issue de l’AG, les grévistes ont voté la reconduction de la grève jusqu’au 13 juin, nouvelle journée de mobilisation, où se tiendra la prochaine assemblée générale.

A 14h, les enseignants en grève et leurs soutiens se sont donné rendez-vous place Arnaud Bernard pour manifester leur colère et leur opposition à la réforme de l’éducation. Ils ont marché derrière une énorme banderole « Tri, précarité, sélection : maladies de l’éducation » au son de nombreux slogans et chants qui ont fait monter les décibels tels que « Augmentation des salaires, titularise les précaires ! Jean-Michel Blanquer on a pas confiance en toi, et tes lois on va les combattre ensemble ! ». La manifestation s’est terminée au monument aux morts, à François Verdier.

Pour soutenir la caisse de grève et rencontrer les grévistes, 2 soirées de soutien sont à venir dans les prochains jours. Le vendredi 7 juin, les personnels grévistes de l’éducation seront présent à partir de 19h dans le bar OBOHÊME (métro palais de justice) et le samedi 15 juin ils seront à La Chapelle de 17h à 22 h (métro compans caffarelli)
Pour soutenir les grévistes, vous pouvez aussi directement contribuer et partager leur cagnotte !




Mots-clés

Grève   /    Toulouse   /    Education   /    Notre classe