^

Culture et Sport

Festival de Cannes

Ken Loach soutient les Gilets Jaunes

Ken Loach, réalisateur deux fois primé à Cannes et en compétition cette année avec un nouveau film dénonçant la surexploitation, déclare « comprendre la colère » des Gilets jaunes et « soutenir » leur militantisme.

lundi 20 mai

Ken Loach est un réalisateur habitué des drames sociaux et des films marqués à gauche. Il a reçu deux Palmes d’or pour Le vent se lève (2006) et Moi, Daniel Blake (2016). Il avait aussi réalisé un superbe film relatant la révolution espagnole du côté des militants communistes et anarchistes qui s’y engagent, Land and Freedom [1995]. La surexploitation et l’uberisation est le sujet de son nouveau film en compétition à Cannes, Sorry We Missed You. Lucide, il déclare au journal 20 minutes : « C’est un sujet dont je ne me lasse pas, car les choses évoluent en pire à chacun de mes films ».

Interrogé par Yahoo au sujet des Gilets jaunes, il déclare : « Je comprends la colère des gilets jaunes et soutient le militantisme » et plus loin : « les manifestations chaque samedi sont fantastiques ». Il dénonce également Macron et sa politique répressive : « Macron me fait beaucoup penser à Tony Blair. Il est jeune, parle bien, il a l’air joyeux... mais il ne changera rien. Sa façon de gérer la crise, c’est d’envoyer plus de policiers ». Le réalisateur s’en prend aussi aux grands médias, qui « sont du côté des riches, des puissants, de la hiérarchie. Ils ne sont pas impartiaux. Ils sont même complices. »

Ken Loach ajoute cependant que pour tenir, aller plus loin et « vraiment changer le système », le mouvement des Gilets jaunes gagnerait à « faire une analyse politique » de ce système et « savoir comment le changer ». Interrogé sur la probabilité d’un mouvement similaire en Grande-Bretagne, il déclare : « Je pense que la colère est bien là ».

Crédit photo : Alberto Pizzoli/AFP/Getty Images




Mots-clés

Festival de Cannes   /    Gilets jaunes   /    Ken Loach   /    Culture et Sport