×

Mouvement étudiant

L’université de Lyon 2 bloquée pour la rentrée : les étudiants continuent la mobilisation !

Alors que la rentrée universitaire à l’université Lyon 2 devait se tenir ce lundi, des étudiants ont bloqué l’université pour protester contre la réforme des retraites, mais aussi contre le refus du gouvernement de généraliser les repas à 1€ pour tous les étudiants.

20 février 2023

Facebook Twitter

Crédits photo : compte twitter @N_MJ_A

Ce lundi, le campus Porte des Alpes de l’université Lyon 2 était bloqué par les étudiants, dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites. Tôt le matin, l’entrée la fac était en effet barrée, avec de nombreuses banderoles dénonçant la réforme des retraites, mais aussi la précarité étudiante et la loi Darmanin sur l’immigration.

Décidé le jour de la rentrée universitaire, ce blocage indique la volonté de certains étudiants de continuer la mobilisation malgré l’absence de date de manifestation nationale avant le 7 mars prochain. Ainsi un étudiant interrogé par le journal 20 minutes raconte : « On avait envie de marquer cette journée de retour à la fac [après les vacances d’hiver] en bloquant le campus et en prenant le temps de discuter avec les autres étudiants ».

Une action qui s’accompagne d’un élargissement des revendications, comme en témoigne les banderoles faisant référence au refus du gouvernement de rendre les repas au restaurant un universitaire à 1 euros pour tous, et à la loi immigration, contre laquelle se sont tenues des manifestations ce samedi.

Pour faire reculer Macron sur les retraites, mais aussi pour s’attaquer au projet de société qu’il défend dans son ensemble, le mouvement étudiant peut en effet jouer un rôle pour élargir les revendications et politiser la colère large qui existe dans la jeunesse contre ce gouvernement. Pour avancer en ce sens, la construction d’Assemblées Générales les plus massives possibles et de comités de mobilisations sont des outils essentiels pour que les étudiants décident des suites et des formes du mouvement, et travaillent à son élargissement dans l’objectif de faire reculer le gouvernement.

En ce sens, de nombreuses initiatives commencent à émerger afin de préparer une journée du 7 mars massive chez les étudiants. C’est notamment le cas en région parisienne, avec une manifestation le 23 février à l’appel de l’Assemblée Générale interfacs, pour marquer la détermination des jeunes à continuer le mouvement sans se limiter au calendrier de mobilisation fixé par l’intersyndicale.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Facebook Twitter
Etats-Unis. A l'université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s'intensifie

Etats-Unis. A l’université de Columbia, la répression du soutien à la Palestine s’intensifie

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social


Paris 8. L'IED menace d'augmenter de 15% les frais pédagogiques

Paris 8. L’IED menace d’augmenter de 15% les frais pédagogiques


1 étudiant sur 10 s'est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l'enquête du Poing Levé !

1 étudiant sur 10 s’est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l’enquête du Poing Levé !

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif