^

Politique

Après les faux salaires de professeurs...

LCI en flagrant délit de fake news : la chaine masque 20% de sympathie pour les grévistes

Après la fake news sur le salaire des professeurs, le 21 décembre, la chaîne LCI diffusait une nouvelle fake news, en tronquant un sondage d’opinion sur le soutien aux grévistes. Le présentateur affirmait qu’un sondage donnait 31% de soutien à la grève, 19% d'opposition et 15% d'hostilité et que les sondés restants représentent « un marais de 35% qui ne commente pas vraiment ». Dès lors, le présentateur a masqué ouvertement les 20% de sympathisants de la grève faisant basculer l’opinion de l’autre côté. Une manipulation d’un sondage en plein direct à heure de grande écoute.

mardi 24 décembre 2019

Le 21 décembre, la chaîne LCI diffusait un sondage dont les résultats apparaissaient plutôt surprenants : 31% de soutien à la grève, 19% d’opposition et 15% d’hostilité. Et LCI de titrer Grèves : la bascule de l’opinion ? – la réponse pour eux étant bien évidemment que l’opinion a basculé contre la grève, puisque 31% des sondés soutiennent tandis que 34% sont opposés à la grève, le reste étant dans le « marais qui ne commente pas vraiment ».

Le « journaliste » explique : « soutien à la grève 31%, opposés à la grève 19%, hostile à la grève 15% ». Avant d’ajouter, « si vous calculez bien, si vous êtes bon en math, ça ne fait que 65%, ça veut dire qu’il y a, disons, un marais de 35% qui ne commente pas vraiment. On le voit là, il n’y a plus quelque chose de très net autour de cette grève ». La manipulation est grossière.

En ce qui concerne le pourcentage de sympathisants et le pourcentage d’indifférents, il suffit de voir le sondage présenté par le JDD. Les résultats complets sont les suivants : 31% soutienne la grève, 20% éprouvent de la sympathie pour la grève, 15% y sont indifférents, 19% y sont opposés et 15% sont hostiles.

Les résultats complets montrent donc tout autre chose qu’une bascule de l’opinion : 51% soutiennent ou éprouvent de la sympathie pour la grève, 15% y sont indifférents – des chiffres impressionnants lorsque l’on sait les perturbations ayant cours dans les transports en cette période de fêtes – et 34% y sont opposés voire hostiles.

C’est Julie Garnier, militante France Insoumise, qui a relevé la grossière manœuvre sur Twitter. Elle évoque une « manipulation » et mentionne l’avoir signalé au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).

Bien que LCI plaide l’ « erreur », cela paraît difficile à croire tant il y a une forme de continuité dans la diffusion de fake news.

De plus, depuis le début de la grève, les grands médias cherchent à tout prix à la faire apparaître comme minoritaire, entre sondages et interviews d’usagers. Sous pression de l’opinion, la chaine s’est résolue à donner l’intégralité du sondage.

Quoiqu’en dise les médias dominants, la grève est toujours soutenue par une très large part de la population. Pour ceux qui ne sont pas grévistes, il s’agit maintenant de rendre ce soutien le plus visible possible, notamment en donnant aux caisses de grève et en se joignant aux actions organisées par les grévistes, pour faire mentir les médias dominants et être aux côtés des grévistes dans cette période de fêtes. Tous ensemble contre la réforme des retraites, contre Macron et son monde !

Crédit photo : Capture d’écran LCI par Julie Garnier sur Twitter




Mots-clés

Grève   /    Politique