^

Du Pain et des Roses

La communauté LGBT en solidarité avec les migrants aux Etats-Unis

Ce samedi 4 février, des milliers de personnes issues de la communauté LGBT se sont réunies dans l’emblématique Stonewall Inn (bar historique du mouvement LGBT aux Etats-Unis) pour marcher contre les attaques du gouvernement Trump envers les migrants.

jeudi 9 février 2017

Vendredi 3 février, un juge fédéral bloquait le décret exécutif qui interdisait l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants de sept pays majoritairement musulmans. Des milliers de personnes avaient alors manifesté à New-York, Londres, Berlin et Paris contre Donald Trump et ses politiques anti-immigrations racistes.

Corey Johnson, leader du mouvement LGBT, a affirmé qu’ils résisteront aux attaques homophobes du gouvernement et s’est exprimé clairement vis à vis des politiques anti-musulmans et anti-immigration : « Nous traiterons les injustices contre nos voisins comme si elles étaient contre nous ».

Stonewall est un site historique des luttes pour le mouvement LGBT. Il fut le lieu où éclatèrent des affrontements entre la police et des personnes LGBT en 1969 suite aux persécutions homophobes et transphobes et aux descentes de polices qui avaient cours quotidiennement à l’époque. Ils avaient alors déclenché une série de manifestations pour les droits LGBT aux Etats-Unis et dans le monde.

En dépit du lobby gay pro-Trump, la majorité du mouvement LGTB s’est manifestée dans les rues et sur les réseaux sociaux contre les politiques du gouvernement Trump et le risque qu’elles représentent pour la perte des droits fondamentaux.

Parmi les mesures prises par la nouvelle administration, il faut déjà compter l’élimination de la page des droits LGBT sur le site officiel de la Maison Blanche et la disparition du site officiel du Bureau Politique National contre le Sida (ONAP) destiné aux politiques de luttes contre le VIH.

De plus, des rumeurs circulent sur la signature d’un décret qui impliquerait la légalisation des discriminations contre les personnes LGBT.

Le rejet des politiques réactionnaires promises par l’agenda de Trump qui s’est exprimé et a envahi les rues ces dernières semaines a permis l’alliance et la solidarité entre différents secteurs pour affronter les attaques du nouveau gouvernement conservateur.

Ces liens établis entre différents secteurs exploités et opprimés de la société seront nécessaires pour faire front contre les attaques que promet « l’ère Trump », comme l’ont déjà démontré les femmes en marche ce 21 janvier.