^

Politique

Extrême-droite

“La corde est française ?” Julien Odoul (RN) se moque du suicide d’un éleveur par pendaison

“S’est-il pissé dessus ?” “Est-ce que la corde est française ?” : Dans un enregistrement, Julien Odoul, tête de liste du RN en Bourgogne-Franche-Comté, se moque du suicide d’un éleveur qui s’est pendu dans son hangar. Un discours glaçant qui a le mérite de dévoiler le vrai visage de l'extrême-droite.

vendredi 4 juin

Crédit photo : AFP

À 16 jours des élections régionales, Libération sort un enregistrement compromettant pour la tête de liste du Rassemblement National des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté, Julien Odoul. Datant du mois de décembre 2019, lors d’une réunion du groupe de son parti au conseil régional, le contenu de leur discussion est scandaleux. Au sujet du suicide d’un agriculteur pendu dans son hangar, dans une discussion avec Jacques Ricciardetti, un autre conseiller régional du RN, celui-ci demande : “L’agriculteur qui se pend au faîtage de son hangar a-t-il laissé une trace ? S’est-il pissé dessus ?” auquel répond Julien Odoul : “Est ce que la corde est française ?”, ce qui aurait provoqué une jubilation générale.

Des propos scandaleux, qui démontrent de la part du Rassemblement National et de ses candidats un mépris vis-à-vis des secteurs populaires du monde paysan victime de la crise, en particulier au regard d’une situation dramatique qui amène régulièrement à assister à des suicides. En effet, selon FranceInfo le risque de suicide chez les agriculteurs est plus élevé de 12,6%, atteignant les 57% parmi ceux bénéficiant de la CMU. Rire de la corde et du faîtage auquel ce travailleur rural s’est pendu, c’est abject et dégoûtant. Un cynisme qui en plus de se moquer de cet homme qui a mis fin à ses jours, rappelle les positions racistes du RN sur le ton de “l’humour”. 

Alors que le Rassemblement National apparaît en force dans les sondages pour les régionales, cette polémique à l’encontre du candidat de Bourgogne n’est pas la première, et a le mérite de montrer le vrai visage de ce candidat, loin des prétentions du RN a représenter les intérêts de la petite paysannerie.A l’inverse, ces déclarations de la part d’une des têtes de listes du parti d’extrême droite démontrent un mépris insolent envers les agriculteurs. L’hypocrisie est d’autant plus abjecte que la semaine passée, Marine Le Pen était venue soutenir Julien Odoul à Châlon-sur-Saône, pour visiter une exploitation de brebis tenue par une candidate RN, et en avait profité pour débattre avec plusieurs agriculteurs et tenter de se la jouer proche des petits paysans. Par cette nouvelle sortie insultante de Julien Odoul, le RN montre qu’il est loin d’être du côté des classes populaires, et qu’il ne faut pas céder un pouce à son discours qui ne tend qu’à opposer les opprimés et les exploités entre eux, pour laisser le grand patronat continuer à faire des profits.




Mots-clés

Régionales 2021   /    Rassemblement National   /    RN   /    Agriculteurs   /    Extrême-droite   /    Politique