^

Monde

12,6 millions de décès

La crise climatique à l’origine d’un quart de la mortalité dans le monde

Selon un rapport de l'OMS, 12,6 millions de décès sont dus à des conditions environnementales insalubres.

jeudi 8 avril

Article paru initialement en espagnol sur La Izquerda Diario.
Le même rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) précise que la crise environnementale représente 23 % des décès dans le monde, dus à des causes telles que l’insalubrité environnementale, dont 65 % (8,19 millions) sont dus à une centaine de maladies non transmissibles ou de lésions résultant de divers facteurs de risque environnementaux tels : la pollution de l’air, de l’eau et du sol, l’exposition à des produits chimiques, le changement climatique et le rayonnement ultraviolet (UV).

Tous ces "risques environnementaux" sont causés par le pillage capitaliste, notamment des grandes entreprises impérialistes. Un point que l’OMS ne prend pas soin de clarifier.

En 2017 déjà, on comptait 1,7 million de décès d’enfants dus aux mêmes causes. Une aberration produite par ce système capitaliste.

Par exemple, les vagues de chaleur et de froid extrêmes sont également causées par le changement climatique.

Face à cela, de nombreuses voix de scientifiques et des centaines de milliers de jeunes et militants se sont mobilisés dans le monde entier pour mettre en garde contre l’urgence climatique, qui met en danger toutes sortes de vie sur notre planète.

La pandémie que nous vivons actuellement est le résultat, comme l’ont souligné de nombreux experts, du déplacement des frontières agricoles qui a entraîné le rapprochement géographique des animaux avec les hommes (qui n’avaient jusqu’alors aucun contact avec les humains ou d’autres animaux à proximité).

Traduction Flo Balletti




Mots-clés

Réchauffement climatique   /    Changement climatique   /    Ecologie   /    Monde