^

Politique

Mardi 26 novembre 2019, rdv dès 8h30 à la sûreté territoriale du 92 dans les locaux du commissariat de Nanterre !

La poste s’acharne sur ceux qui s’opposent aux suppressions d’emplois

L’envoyé spécial du 12 septembre 2019 sur La Poste ne passe toujours pas auprès de la direction...

lundi 25 novembre

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/2478097285643708/

D’ailleurs, le PDG ne répond toujours pas à la presse. Pourtant le 12 septembre dernier Envoyé Spécial faisait des révélations accablantes : cadences industrielles, suicides, vol du temps de travail au travers d’algorithmes fantaisistes.

La casse du service postal est conséquente : en effet, ce sont 100 000 suppressions d’emplois en 10 ans.

Brahim Ibrahimi, Xavier Chiarelli et Gaël Quirante, tous trois secrétaires de SUD POSTE 92 sont convoqués à la sûreté territoriale des Hauts de Seine.

Pourquoi ? Pour une audition libre. En tout cas c’est ce qui est écrit dans la convocation. Mais on se rappelle que le 20 septembre dernier Nourdine Belqasmi lui aussi représentant de SUD POSTE 92 avait vu son audition libre de transformer en garde à vue puis en contrôle judiciaire.

Restons donc très vigilants. Nous sommes scandalisés par cette enième convocation et nous nous refusons de banaliser ces situations.

En fait, La Poste avec l’aide des procureurs et de la police tente de reprendre sur le terrain judiciaire ce qu’elle a perdu sur le terrain de la grève.

En effet, leur « justice » c’est deux poids et deux mesures. D’un côté, quand on est cadre ou de la police on peut être violent en pétant des nez où en essayant de crever des yeux. Ceux qui ont commis de tels actes courent toujours et ne sont jamais inquiétés.

De l’autre par contre : c’est acharnement policier et judiciaire contre ceux et celles qui ont dénoncé dans le cadre d’une grève historique de 463 jours le vol du temps de travail et les conséquences dans le mal vivre que cela engendre pour les postiers et les postières.

Pour toutes ces raisons et aussi parce que ce n’est jamais agréable de se rendre seul dans les commissariats, on accompagnera nos camarades le mardi 26 novembre 2019, dès 8h30 à la sûreté territoriale du 92 dans les locaux du commissariat de Nanterre.

Avec Brahim, Xavier et Gaël soyons nombreux et nombreuses.




Mots-clés

La Poste   /    Répression   /    Politique