^

Politique

Lille sacré champion

Lacrymos, interpellations : à Lille, les supporters du LOSC réprimés

Dimanche dernier, le rassemblement pour fêter la victoire du LOSC a été violemment réprimé par les forces de police et sept personnes ont été interpellées.

lundi 24 mai

Crédits photo : FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Ce dimanche soir, le LOSC est devenu champion de France en Ligue 1 et la joie a envahi la ville de Lille. Pour fêter cette victoire, des milliers de supporters ont décidé de sortir dans les rues et de se rassembler. Un jeune présent au rassemblement affirme : « Nous, les étudiants, on a passé une année de merde, une année de Covid, une année horrible, aujourd’hui à Lille, c’est la plus belle chose qui puisse arriver ».

La police n’a pas tardé à réprimer le rassemblement, déployant un barrage devant la Grande Place puis lançant des gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Malgré la répression, la police n’arrive pas à disperser la foule et les supporters arrivent à atteindre la Grande Place pour célébrer la victoire de leur équipe. Une festivité qui sera encore une fois fortement réprimée. Des scènes de tensions ce sont ainsi créées et ont abouti à 7 interpellations.

Ces images rappellent celles qu’on a vu passer mercredi à Rennes – lors des réouvertures des terrasses- où les forces de police les ont évacuées par la force à tir de gaz lacrymogènes. Une répression inadmissible qui vient renforcer la gestion autoritaire de la crise par le gouvernement. Plutôt que d’investir massivement dans la santé et dans l’éducation, le gouvernement répond par les gaz et la matraque.




Mots-clés

Répression policière   /    Lille   /    football   /    Répression   /    Politique