^

Politique

Justice pour Ibo

Le 10 octobre, tous à Sarcelles pour demander Justice pour Ibo

Ibrahima Bah est mort le 6 octobre 2019 à Villiers-le-Bel en conduisant sa moto à proximité d’un contrôle de police. Les conditions autours de la mort du jeune homme de 23 ans restent pour le moins obscure un an après l’événement. La famille de Ibo appelle à une marche samedi 10 octobre 2020 à Sarcelle pour demander la justice et la vérité pour Ibrahima.

mardi 6 octobre

Le 6 octobre 2019, Ibrahima Bah est mort en conduisant sa moto cross à Villiers-le-Bel à proximité d’un contrôle de police. La famille du jeune homme de 23 ans demande la vérité et la justice dans cette affaire. En effet, aucune enquête sérieuse n’est menée comme le souligne l’avocat de la famille Yassine Bouzrou. La famille demande la vérité dans cette affaire ou la police joue un rôle pour le moins obscur.

Comme dans le cas d’Adama ou de Curtis, la justice se montre être du côté de la police et tente de ralentir ou d’enterrer les affaires. En effet, la famille d’Ibrahima n’a pas eu accès aux vidéos des caméras de surveillance qui pourrait éclairer les conditions de la mort du jeune homme et demande donc à ce que l’affaire soit confié à un autre tribunal.

Alors que le gouvernement est en plaine offensive sécuritaire du gouvernement, il est essentiel de soutenir les familles des victimes de la police et de la répression. C’est pour cela que le collectif Justice pour Ibo appelle le 10 octobre à une marche à Sarcelles à 13h30 au 31 avenue du 8 mai 1945.

En effet, comme dans le cas d’Adama, c’est la mobilisation qui permettra de créer un rapport de force en faveur des victimes. C’est ainsi que suite aux grands rassemblements de l’été dernier une première reconstitution avait été faite. C’est dans la rue que la vérité pour Ibo et toutes les victimes de répression sera obtenue !




Mots-clés

Violences policières   /    Politique