^

Débats

Solidarité internationaliste

Le NAR, parti de la gauche grecque, soutient la candidature du FIT-U en Argentine

Nous publions ci-dessous la déclaration de soutien du Nouveau Courant de Gauche (NAR) de Grèce, principale composante du front anticapitaliste Antarsya, à la candidature du Front de Gauche et des Travailleurs - Unité d’Argentine qui se présente aux élections présidentielles, législatives et locales qui auront lieu ce dimanche 27 octobre.

mercredi 23 octobre

Déclararion du Nouveau Courant de Gauche pour la Libération Communiste (NAR)

Nous exprimons notre soutien au FIT-Unidad et au duo présidentiel Del Caño-Del Plá pour les élections de ce week-end en Argentine

Nous souhaitons exprimer publiquement notre soutien au programme et aux listes du FIT-Unidad en appelant à les voter lors des élections de ce 27 octobre en Argentine. Nous soutenons le duo présidentiel Del Caño-Del Plá ainsi que toutes les candidatures du Parti des Travailleurs Socialistes (PTS), du Parti Ouvrier (PO), de la Gauche Socialiste (IS) et du Mouvement Socialiste des Travailleurs (MST).

L’unité incarnée par la formation du FIT-U est un solution encourageante pour construire une réponse ouvrière et populaire à la crise, avec un programme qui pose la question du non-paiement de la dette, de la rupture avec le FMI, de la nationalisation des banques et du commerce extérieur pour que ce soient les capitalistes et les banquiers qui paient la crise ; ainsi que la question de la lutte pour un gouvernement socialiste des travailleurs.

En outre, le FIT-Unidad ne s’est pas limité à l’intervention dans ces importantes élections, qui sont plutôt dominées par les partis bourgeois, mais soutient et encourage activement les luttes des salariés et des chômeurs contre les plans de guerre que le capital et ses gouvernements mettent en place contre les masses.

L’expérience de la Grèce est similaire à celle de l’Argentine. Depuis 2010, 5 gouvernements se sont succédés en raison du fort niveau de luttes, ce dernier a engendré de nouvelles formes d’organisation populaire, renforçant les organisations politiques radicales. Lors de ces luttes le front anticapitaliste Antarsya (duquel NAR fait partie) a essayé, et a réussi jusqu’à un certain point, de lever une voix indépendante pour le courant anticapitaliste.

Quand Syriza est arrivé au pouvoir en Grèce le choix stratégique de rester « à tout prix » dans l’Union Européenne et dans le cadre de l’euro, l’acceptation du paiement de la dette ont constitué le cadre qui a transformé rapidement les promesses pré-électorales en des compromis avec les mémorandums austéritaires de la bourgeoisie oligarchique locale et étrangère. Le point culminant de ce déclin a été juillet 2015 lors de la convocation d’un référendum sur l’accord avec l’UE et son immédiate annulation.

Nous assistons en Grèce, depuis des années, à une redistribution de la richesse en faveur des puissants, à l’exploitation de la crise comme une opportunité pour faire de nouveaux profits. Nous vivons également la fin de la croyance en la possibilité d’une réforme du système capitaliste qui pourrait se passer d’un renversement du système.

Nous considérons que, plutôt que de sombrer dans le trou noir du capitalisme et ses crises, nous pouvons à travers l’organisation et le militantisme anticapitaliste et communiste, allumer le feu d’un nouveau processus révolutionnaire qui mènerait au communisme. L’une des questions principales pour nous est celle de la construction de l’autonomie et de l’indépendance de la gauche anticapitaliste afin d’être capables d’exprimer sans concession la perspective anti-UE, antisystème et anticapitaliste.

La gauche anticapitaliste et révolutionnaire doit parler et agir ouvertement et clairement, en nommant et ciblant l’ennemi et les causes de cette situation. Elle doit agir pour la seule voie vers la fraternité entre les peuples, la solidarité internationale et la lutte commune contre le capitalisme dans la perspective de la révolution, de l’internationalisme et du communisme de la nouvelle époque.

Nous exprimons notre soutien au FIT-Unidad et au duo présidentiel Del Caño-Del Plá. Notre cause est la même. Votre lutte est notre lutte.

Longue vie à la lutte de la classe ouvrière argentine contre l’exploitation et l’oppression du capitalisme !

Octobre 2019.




Mots-clés

Présidentielles argentines 2019   /    Argentine   /    FIT   /    Grèce   /    Débats