×

APPEL

Le RN au Havre ce 1er mai : face à la provocation, soyons dans la rue contre Le Pen et Macron !

Le RN a décidé d’organiser son 1er mai au Havre, bastion du mouvement ouvrier et de la bataille des retraites. Une provocation de l’extrême-droite, ennemie des travailleurs, à laquelle il faudra répondre dans la rue.

Gabriel Ichen

30 avril 2023

Facebook Twitter
Le RN au Havre ce 1er mai : face à la provocation, soyons dans la rue contre Le Pen et Macron !

Crédits photos : Capture Twitter / DR

Ce 1er mai s’annonce comme historique pour le monde du travail après déjà plus de trois mois d’un mouvement contre la réforme des retraites qui a ouvert une profonde crise pour Macron et le régime. En embuscade pour tenter de capitaliser sur la situation, le Rassemblement National a décidé d’organiser un meeting national « la Fête de la Nation » dans un bastion du mouvement ouvrier : au Havre sur les docks.

Même si l’extrême droite a toujours été farouchement opposée aux intérêts de la classe ouvrière, elle tente depuis la fin des années 1980 de détourner le 1er mai à sa manière, en opposant à la journée internationale pour la lutte des droits des travailleurs une « fête de la Nation », avec manifestation et célébrations hommages à Jeanne d’Arc. Sous Vichy, Pétain, figure tutélaire de l’extrême droite française, avait déjà tenté de récupérer la date historique du mouvement ouvrier international en transformant le 1er mai en une « fête nationale » rebaptisée « Fête du Travail et de la Concorde sociale ».

En pleine séquence de lutte de classes contre la réforme des retraites et le gouvernement, le choix cette année d’organiser un meeting national au Havre, bastion ouvrier, est une façon assumée de se présenter comme une issue politique pour le mouvement. « Notre 1er mai sera le cri du cœur des amoureux de la France, qui refusent de voir leur pays disparaître et leur travail mis à mal par la politique antisociale, brutale et injuste d’Emmanuel Macron » indique ainsi le RN dans son appel.

Une tentative grossière et hypocrite de capitaliser sur la bataille des retraites qui ne constitue rien moins qu’une provocation. Alors que ces derniers mois, les images du port du Havre bloqués par les dockers et les ouvriers de la ville ainsi que l’importante grève reconductible des travailleurs de la raffinerie de Total Normandie constituaient des moments forts du mouvement, Marine Le Pen n’hésitait pas à appeler Darmanin à réquisitionner les raffineurs.

Malgré ses tentatives de récupérations de la colère du monde du travail, le RN a toujours été un ennemi des travailleurs et a accompagné le gouvernement dans le passage violent de sa réforme des retraites, en soutenant inconditionnellement sa répression par les forces de polices et en s’opposant à des revendications centrales aussi centrales dans la mobilisation que l’augmentation de tous les salaires. Les travailleurs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés puisque le RN et l’extrême droite ont été « persona non grata » dans les manifestations.

Face à cette tentative de récupération qui constitue une véritable provocation de l’extrême droite envers le mouvement ouvrier, il faut faire de la journée du 1er mai au Havre une mobilisation historique contre Macron, ses offensives anti-sociales, mais aussi contre l’extrême droite qui tente de récupérer la colère. Un appel à profiter de la mobilisation de ce 1er mai au Havre pour manifester contre le meeting du RN a en ce sens été lancé par différentes organisations et syndicats dont la CGT locale. En guise de contre-fête, un village militant et un concert seront ensuite organisés en réponse à partir de 12h sur l’esplanade Nelson Mandela, non loin du carré des docks où le RN tiendra son meeting. A noter la présence du rappeur Médine qui s’est à de nombreuses reprises engagés contre le RN et l’extrême droite et avait même exprimé son soutien aux grévistes de la raffinerie de Total Normandie face aux réquisitions.

Il faudra être nombreuses et nombreux pour affirmer que le RN n’a rien à faire au Havre, et que l’extrême-droite et ses idées racistes ne seront jamais du côté des travailleurs. Mais pour s’opposer à Le Pen jusqu’au bout, il faudra que ce 1er mai dessine des perspectives pour le mouvement de masse et ne soit pas une démonstration sans lendemain. C’est en ce sens que Révolution Permanente manifestera à Paris, au Havre et partout en France pour défendre l’urgence que le mouvement ouvrier se dote d’un programme pour affronter l’ensemble des enjeux actuels.

Pour soutenir RP, faites un don !

Facebook Twitter
Contre le délit d'opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Contre le délit d’opinion, pour défendre notre droit à soutenir la Palestine : il faut faire front !

Rima Hassan convoquée par la police : un nouveau cap dans la criminalisation des soutiens à la Palestine

Rima Hassan convoquée par la police : un nouveau cap dans la criminalisation des soutiens à la Palestine

« C'est le moment de faire front face à la répression » - Anasse Kazib et Elsa Marcel au Media

« C’est le moment de faire front face à la répression » - Anasse Kazib et Elsa Marcel au Media

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

« Plan de stabilité » du gouvernement : la Cour des comptes et le FMI font pression

Compte épargne temps : les directions syndicales s'entendent avec l'U2P pour aménager la misère

Compte épargne temps : les directions syndicales s’entendent avec l’U2P pour aménager la misère

TIG pour les parents, comparution immédiate : le nouveau projet d'Attal pour mettre au pas la jeunesse

TIG pour les parents, comparution immédiate : le nouveau projet d’Attal pour mettre au pas la jeunesse

Salariés réservistes de l'armée : Lecornu appelle au « patriotisme du capitalisme français »

Salariés réservistes de l’armée : Lecornu appelle au « patriotisme du capitalisme français »