^

Politique

Après le fils Balkany...

Le fils de Laurent Fabius menace un ouvrier puis porte plainte contre lui

Le fils Fabius est riche. Très riche. Et son père a du pouvoir. Beaucoup de pouvoir. Quoi de plus normal pour un politicien de la haute. Et dans notre société, être riche et avoir du pouvoir, c'est comme jouer à GTA avec les cheatcodes. Tu peux faire ce que tu veux, tu auras toujours de quoi t'en sortir indemne. Et ça, le fils Fabius ne le sait que trop bien et le démontre encore une fois. John Strempe

jeudi 23 février 2017

Après le fils de Patrick Balkany, inculpé pour « fraude fiscale » et mis en prison, c’est au tour d’un autre fils de politicien, Thomas Fabius, de faire parler de lui. Et ce n’est pas là son coup d’essai. Celui que la presse aime à surnommer gentiment « l’enfant terrible » n’est qu’un concentré de ce qui ne va pas dans notre société. Ce n’est pas un enfant terrible, juste un enfant de bourgeois, qui peut faire ce qu’il veut sans être inquiété par qui que ce soit...

Mépris de classe

Un jour, alors que le fils Fabius roulait dans sa Porsche, il se dit que les parkings, c’est surfait. Alors il décide de se garer sur les voies de circulation. Après tout, il n’allait pas faire comme le prolo de base, ce n’est pas très classe à ses yeux. Malheureusement, sa belle porsche mal garée a été remarquée et va se faire embarquer par une personne qui ne faisait que son boulot. Le fils Fabius, ça, il ne connaît pas. Quelqu’un qui fait son boulot, autour de lui, il n’y en a pas des masses. Alors forcément, ça surprend.

Alors le fils Fabius décide déployer l’armada du mépris de classe : irrespect total, il ne veut pas sortir de la voiture dans laquelle il a repris place, appel de phare, klaxon, tutoiement, puis menace, « tu vas te faire casser la gueule » en finissant son combo sur un très classe « tu sais pas qui je suis ». Un classique.

Le grutier n’en restera pas là : il déposera une main courante, histoire de signaler les faits. Mais ça, apparemment, ça n’a pas plu au fils Fabius. Alors tel l’empire, il contre-attaque. Et du coup, il porte plainte. Rien que ça ! Et ce sera probablement la première fois que le fiston va porter quelque chose dans sa vie. En même temps, qu’est-ce qu’il risque ? Au pire, le fils Fabius va perdre quelques sous. Alors que pour le mec qui a osé s’en prendre à sa seigneurie le risque est beaucoup plus gros. Il n’y a pas les mêmes moyens derrière ni le même carnet d’adresse. Mais on l’a déjà dit, le fils Fabius il est conscient de sa classe. Alors il profite. La suite de l’histoire, nous ne la connaissons pas encore, mais nous connaissons les chapitres précédents de la vie du fils Fabius...

Un concentré d’inégalité

Thomas Fabius a un passé qui parle pour lui, et est une preuve de plus de l’impunité dont disposent beaucoup de gens de cette classe sociale. La métaphore sur les cheatcodes de GTA prend beaucoup de sens. Petit récapitulatif non exhaustif :

- Le fils Fabius a pu se payer un appartement à 7,3 millions d’euros alors qu’il ne paye aucun impôt sur le revenu.

- Il a pu forcer un barrage de police et brûler un feu rouge et en ressortir indemne du commissariat en expliquant qu’il était un fils de.

- Il est visé par un mandat d’arrêt aux Etats-Unis pour remise de chèques sans provision pour plus de 3 millions de dollars, joués dans trois casinos différents de Las Vegas la même nuit. Il ne sera arrêté que s’il repose le pied sur le sol américain.

Est-il nécessaire encore de citer les Balkany, les Sarkozy, les Fillon et consort qui font ce qu’ils veulent des règles du jeu de (la) société, vu qu’ils font partie de ceux qui les ont mises en place. Ils sont en haut, ils écrivent les règles du jeu pour y rester.




Mots-clés

corruption   /    PS   /    Politique