^

Politique

Pas la crise pour tout le monde

Le patrimoine des milliardaires français a augmenté de 439 % en 10 ans

BFM TV dévoilait ce lundi des chiffres montrant une augmentation de 439% du patrimoine des milliardaires français, seul pays d’Europe avec l’Allemagne à être dans le classement, et ce dans le contexte actuel de crise sanitaire et économique, qui a exacerbé la pauvreté en France.

mercredi 5 mai

Dans une chronique sur BFMTV ce lundi, Pierre Kupperman dévoilait les chiffres du cabinet d’audit PwC (PriceWaterhouseCoopers) montrant qu’entre 2009 et 2020, les milliardaires français ont vu leur patrimoine augmenter de 439% et sont classés deuxième à échelle internationale. A titre de comparaison, les milliardaires américains connaissent une augmentation de 170 %, les allemands de 175 %, et les britanniques de 168 %. Une augmentation plus qu’impressionnante dans le contexte de crise sanitaire et économique actuel, qui détonne avec l’augmentation drastique de la pauvreté en France. Comme quoi ça n’est pas la crise pour tout le monde !

Une information qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, où de nombreux internautes pointaient du doigt la politique du gouvernement Macron, qui a pris comme première mesure du quinquennat la suppression de l’ISF, et qui n’a cessé depuis de faire des cadeaux aux grands patrons. Car si les inégalités augmentent, c’est bien au profit des 1% les plus riches, qui ne cessent de voir leur patrimoine gonfler, à l’image de Bernard Arnault, qui en 2019 était devenu l’homme le plus riche du monde.

Et ces inégalités, le gouvernement a activement participé à les creuser. Rien que depuis le premier confinement, qui a révélé la casse de l’hôpital public depuis des années, le gouvernement n’a accordé que des miettes aux services publics, tandis qu’il a offert des centaines de milliards au patronat. Ces mêmes patrons qui mènent une politique criminelle actuellement, en licenciant des milliers de salariés sous couvert de la crise.

Car cette augmentation de patrimoine de 439 % des milliardaires se fait en parallèle d’une augmentation dramatique de la pauvreté avec un million de personnes de plus rien qu’en 2020, et dans la même année, ce sont plus de 158 000 emplois qui ont été détruits. Cette situation est particulièrement difficile pour la jeunesse, dont la situation de précarité s’est largement aggravée avec la pandémie, et dont 22 % sont considérés comme vivant sous le seuil de pauvreté.

Depuis 2009, l’écart entre les plus riches et les plus pauvres n’a fait que se creuser, et chaque crise de système capitaliste en fait ressortir les traits les plus inégalitaires. La politique pro-patronale du gouvernement, qui donne des milliards aux entreprises qui licencient, participe pleinement dans cette précarisation en cherchant à préserver coûte que coûte les profits des grands patrons.




Mots-clés

Crise économique   /    Crise sociale   /    #InteretDeClasse   /    Patrons-voyous   /    Politique