^

Politique

Soutien aux grévistes

Le soutien populaire aux grévistes ne faiblit pas !

Après 44 jours de grève, le nombre de grévistes décroit mais pas son soutien. Et pourtant, après plus de 6 semaines de mobilisation avec des perturbations ferroviaires importantes et les tentatives du gouvernement d’isoler certains secteurs, le soutien dans les sondages atteint encore les 66%.

samedi 18 janvier

Depuis le 5 décembre, la France connait une grève sans précédent. Si le nombre de grévistes connait une baisse importante ces derniers temps, due à la stratégie du gouvernement de passer cette réforme coûte que coûte, et celle des directions syndicales qui imposent la trêve et la reprise. Malgré les blocages, et les diverses perturbations de transports, comme en Île-de-France, cette protestation reste toujours très populaire, atteignant 66% de part de soutien selon un sondage Odoxa-Dentsu.

Le retrait provisoire de l’âge pivot, qui selon 67% de français arrive « trop tard après plus d’un mois de grève » et l’ultime traitrise de la CFDT ne semblent pas démotiver les secteurs en lutte et leurs soutiens. La dernière manifestation ayant ainsi réunie un demi million de manifestants.

Si le binôme RATP-SNCF reste l’avant-garde de ce mouvement, les professeurs de l’éducation nationale atteignent aussi de forts taux de mobilisation et restent très visibles au sein des cortèges. Présents en nombre également, les avocats, les étudiants, mais aussi les énergéticiens qui multiplient les actions de coupures électriques et gazières ces dernières jours.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT estime que « la détermination est toujours aussi grande » rajoutant par la suite « il n’est jamais trop tard pour faire céder un gouvernement ». Encore faudrait-il appeler à durcir le mouvement…

Si n’importe quel compromis serait une trahison pour l’ensemble des travailleurs, la réponse des syndicats n’est cependant pas à la hauteur d’un gouvernement qui durcit le temps et mise sur un pourrissement du mouvement. Les prochaines mobilisations annoncées ne vont quant à elles vers un durcissement, qui ferait alors plier le gouvernement.

Crédit photo : Thomas Samson / AFP 




Mots-clés

Mouvement des retraites 2019-2020   /    Grève décembre 2019   /    Grève   /    Politique