^

Politique

« Le vendredi c’était couscous » : un commissaire tente de prouver que la police n’est pas raciste

Pour démontrer que la police n'est pas raciste, le secrétaire général du syndicat des commissaires a expliqué à Envoyé Spécial que dans son service, les policiers mangeaient réunionnais le jeudi et couscous le vendredi...

vendredi 23 avril

Crédits photo : Capture d’écran Emission Envoyé Spécial

Envoyé Spécial consacrait jeudi un reportage sur le racisme policier, dévoilant des propos choquants témoignant du racisme, de l’antisémitisme, du sexisme ou de l’homophobie banalisés et structurels dans les rangs de la police. Après la diffusion du documentaire, Élise Lucet a interrogé David Le Bars, haut fonctionnaire de la police et secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale française, représentant du « corps de conception et de direction de la Police nationale ».

Celui-ci a réagi aux polémiques générées par le reportage sur le racisme dans la police, qui pour lui, est un phénomène minoritaire dans leurs rangs en expliquant : « Ma réaction c’est de voir qu’une minorité peut faire rejaillir sur l’institution un phénomène qui n’est pas celui de l’institution.  » Lorsque Élise Lucet l’interroge s’il s’agit d’un faux procès sur la police, David Le Bars explique et justifie ainsi : « Je pense que c’est un faux procès et un vilain procès car c’est une institution qui depuis plus de trente ans recrute à l’imagée des quartiers. » ajoutant que « On recrute des gens à l’image de notre population et moi qui ait dirigé de nombreux services actifs, vous savez le jeudi, j’avais le repas réunionnais, le vendredi il y avait le repas avec le couscous et ce n’est pas un sujet dans les services. ».

Des déclarations qui ont fait largement réagir, et qui illustrent assez bien le niveau de racisme au sein de la police, institution à la pointe du racisme d’Etat. Des propos qui rappellent ceux qui avaient été tenus il y a quelques années par l’ex-ministre Nadine Morano qui, pour justifier qu’elle n’était pas raciste, avait affirmé qu’elle avait « une amie plus noire qu’une arabe ».




Mots-clés

Racisme d’État   /    Police   /    Racisme   /    Politique