^

Du Pain et des Roses

Les manifestations de femmes débarquent aux Etats Unis

Women’s March ! 200 000 femmes manifesteront à Washington contre l’investiture de Donald Trump

Les manifestations de femmes débarquent aux Etats-Unis. Après l’Islande et la France contre l’inégalité salariale, la Pologne pour le maintien du droit à l’avortement contre les décisions du gouvernement conservateur, le mouvement des femmes qui a repris de part le monde en 2016 débarque aux Etats-Unis, le 21 janvier prochain, à l’occasion de l’investiture du nouveau président, Donald Trump. La marche des femmes contre Trump, Women’s March on Washington, tout comme une série de manifestation qui compte bien protester contre l’investiture d’un président sexiste, homophobe et raciste, se tiendra le weekend prochain. Cette marche promet déjà d’être un succès avec 200 000 personnes attendues dans les rues de la capitale. A Paris, en solidarité se tiendra ce samedi une marche qui partira à 14h du Champs de Mars.

vendredi 20 janvier 2017

Les femmes manifestent contre Trump

 
Depuis la victoire de Trump aux élections du 8 novembre, plusieurs organisations travaillent à l’organisation d’une grande marche de femmes contre la misogynie, le machisme et en faveur des droits des femmes dans la ville symbolique de Washington. La Women’s March à Washington a été convoquée par plusieurs organisations qui défendent les droits des femmes afro-américaines, latinas et immigrées, des organisations syndicales, sociales et politiques.

La marche des femmes appelée à Washington

 
On attend près de 200 000 personnes dans les rues du centre du pouvoir des Etats-Unis ce samedi 21 janvier à 10 heures. La plateforme de revendications inclus, entre autres, l’augmentation du salaire minimum à 15 dollars de l’heure, l’égalité salariale et la protection des droits des travailleuses et des travailleurs organisé.e.s, la lutte contre tous les types de discriminations et contre les violences et le racisme de la police, ainsi que la défense du droits à l’avortement.

L’appel à la grève des femmes !

 
Il y a également un appel à une grève de femmes, avec plusieurs actions symboliques les 20 et 21 janvier dans tout le pays. La manifestation, impulsée par le mouvement National Women’s Liberation (mouvement national de libération des femmes), appelle à réaliser une série d’action sur les lieux de travail, dans les écoles et les universités, des actions inspirées par les manifestations de femmes dans plusieurs autres pays du monde. En étant davantage critique à l’égard du parti démocrate, dont plusieurs figures, notamment Tamika D. Mallory, porte-parole de la Marche et proche de l’administration Obama, sont à l’origine de l’organisation de la Marche des femmes à Washington, la Women Strike (grève des femmes) appelle elle aussi à se joindre à la mobilisation à Washington.

L’appel à la marche des femmes a eu un énorme impact : plusieurs interviews et articles lui ont été consacrés dans les principaux médias, y compris dans de fameuses revues féminines comme Vogue ou Elle. Devraient également y participer des personnalités politiques et des célébrités comme la chanteuse Katy Perry, Cher, les actrices Scarlett Johansson, Julianne Moore, la comédienne Amy Schumer et la féministe Gloria Steinmen, parmi d’autres.

La marche constitue un front démocratique face aux menaces proférées par Donald Trump à l’égard du droit des femmes et des minorités, dont les slogans prennent également en compte la question des femmes travailleuses, qui sont largement touchées par la précarité, notamment en exigeant une augmentation du salaire minimum à 15 dollars. Y intervenir, en tant que révolutionnaires est une nécessité pour ne pas laisser l’expression de la colère légitime des femmes et des minorités s’entretenir avec ce « féminisme cool » auquel les dirigeants du Parti Démocrate voudraient la circonscrire.




Mots-clés

Donald Trump   /    IVG   /    Droits des femmes   /    Etats-Unis   /    Du Pain et des Roses