^

Jeunesse

Communiqué Les étudiant-e-s et professeur-e-s de Paris 8, Solidaires Etudiant-e-s Paris 8, NPA jeunes Paris 8

Les violences policières continuent au Lycée Suger de Saint-Denis : un lycéen et trois étudiants de Paris 8 interpellés ce matin

jeudi 9 mars 2017

Dans le cadre des mobilisations lycéennes contre les violences policières, les élèves du Lycée Suger de Saint Denis se sont rassemblés ce mardi 7 mars pour manifester leur colère. Ils ont subit une forte répression de la part de la police : tirs de flashball, de grenades de désencerclement à hauteur de visage, passage à tabac... 55 personnes, essentiellement des lycéen-e-s mineurs ont été placées en garde à vue pendant plus de 24 heures. La plupart ont été libéré-es hier soir, excepté 8 qui comparaissent à ce jour au tribunal de Bobigny.

Un rassemblement était organisé ce matin à l’appel des lycéen-n-e-s et des parents d’élèves pour soutenir ceux qui ont été arrêtés mardi dernier. Du monde a répondu à cet appel dont des étudiants de Paris 8. Trois d’entre eux ainsi qu’un lycéen ont alors été interpellés en marge du rassemblement qui s’est pourtant déroulé sans aucune violence.

Nous étudiant-e-s de Paris 8, condamnons ces arrestations arbitraires et apportons notre soutien aux étudiants de Paris 8 placés en garde a vue ainsi qu’au lycéen interpellé ce même jour. Nous demandons leur libération et celle des 8 lycéens qui comparaissent aujourd’hui ainsi que l’abandon des charges retenues contre eux.

Les étudiant-e-s et professeur-e-s de Paris 8, Solidaires Etudiant-e-s Paris 8, NPA jeunes Paris 8

Soutien au lycéen et aux trois étudiants de P8 interpellés
Soutien aux 8 lycéens qui comparaissent aujourd’hui




Mots-clés

Paris 8   /    Violences policières   /    Lycées   /    Répression   /    Jeunesse