×

Mobilisation unitaire

Lille. 500 personnes présentes au rassemblement antifasciste contre La Citadelle

Ce vendredi, près de 500 personnes ont répondu à l’appel à rassemblement sur la Grand’Place de Lille pour exiger la fermeture de La Citadelle, le bar identitaire et raciste qui prévoyait d’organiser une soirée sur le thème « Qu’ils retournent en Afrique ».

Boris Lefebvre

27 février 2023

Facebook Twitter

Malgré un dispositif policier très important couvrant les rues qui mènent à la Grand’Place de Lille, le rassemblement antifasciste contre le bar identitaire et raciste La Citadelle et sa soirée « Qu’ils retournent en Afrique » a été un franc succès. Pas moins de 500 personnes étaient rassemblées devant le théâtre du Nord et devant la banderole « Fermons la Citadelle » de l’Action antifasciste Nord-pas-de-Calais ce vendredi.

Ce rassemblement démontre l’importance de lutter contre les groupuscules d’extrême droite de manière politique, à l’exacte opposé de la stratégie de la mairie de Lille et de Martine Aubry qui s’est avérée être un fiasco. En effet, la mairie qui avait ordonné la fermeture du bar pour « non-respect de la réglementation des établissements recevant du public » a été déboutée par le tribunal administratif de Lille. Aurélien Verhassel, chef de file de la Citadelle, en a profité pour fanfaronner et appeler au maintien de sa soirée raciste, opportunément rebaptisée « Santé Martine ».

De nombreuses organisations étaient présentes comme l’AFA NP2C, la Jeune Garde de Lille, le NPA, l’UCL, l’Offensive, les JC, LFI la CGT, Solidaires, l’UNEF, le collectif des sans-papiers du Nord ainsi que le député insoumis Carlos Bilongo, contre qui le député RN Grégoire de Fournas avait lancé son cri raciste « qu’il(s) retourne(nt) en Afrique ! » à l’Assemblée nationale en novembre dernier. Ce dernier a dénoncé lors d’une prise de parole sur la Grand’Place la présence de l’extrême droite « à l’Assemblée nationale, à la Citadelle » qui criminalisent toujours « les minorités » lorsqu’« un pays est en crise ». « Le coupable, c’est qui ? Celui qui ne nous ressemble pas. Le coupable, c’est qui ? Celui qui est en difficulté. Nous disons « non » encore une fois » a affirmé le député insoumis.

Saïd Bouamama, du collectif des sans-papier du Nord, a rappelé que l’existence de La Citadelle est le résultat de plusieurs décennies de politique raciste contre les immigrés, les sans-papiers et les migrants : « Nous aurions tort de considérer que la Citadelle est le résultat d’un petit groupe. Il est le résultat de plusieurs décennies de banalisation du racisme, y compris du point de vue gouvernemental. Rappelez-vous depuis plus de vingt ans les débats télévisés dans lesquels on présente l’immigration comme étant une invasion du pays. Rappelez-vous les discours sur le péril migratoire. Les discours sur le Grand remplacement etc. Tout cela a préparé, dans une société fragilisée par la crise économique, un terreau sur lequel fleurisse ce type de groupe ».

Un syndiqué de Solidaires a complété en dénonçant la chaîne C8, Hanouna et Bolloré, qui offrent depuis des années une tribune à l’extrême droite et à ses idées avant de terminer par ce rappel : « La lutte antifasciste et la lutte antiraciste sont une lutte des travailleurs et des travailleuses » !

Le rassemblement a tenu la Grand’Place de Lille pendant plus d’une heure et a fait résonner les slogans antifascistes haut et fort, à seulement quelques rues de La Citadelle, dans une manifestation de force unitaire. Une mobilisation après laquelle il faut insister que l’État ne sera jamais un allié dans la lutte contre l’extrême-droite : c’est en toute indépendance des institutions et en alliance avec le mouvement ouvrier qu’il faudra continuer à combattre les organisations réactionnaires et leurs idées !


Facebook Twitter
Des AED condamnés à de la prison avec sursis pour avoir dénoncé la répression syndicale et le racisme

Des AED condamnés à de la prison avec sursis pour avoir dénoncé la répression syndicale et le racisme

Marche antiraciste du 21 avril interdite à Paris. Face à la répression, faisons front !

Marche antiraciste du 21 avril interdite à Paris. Face à la répression, faisons front !

La manifestation antiraciste du 21 avril autorisée : tous dans la rue ce dimanche à Paris !

La manifestation antiraciste du 21 avril autorisée : tous dans la rue ce dimanche à Paris !

Répression coloniale. A Pointe-à-Pitre, Darmanin instaure un couvre-feu pour les mineurs

Répression coloniale. A Pointe-à-Pitre, Darmanin instaure un couvre-feu pour les mineurs

Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

« Place Nette » à Mayotte : le gouvernement relance l'opération Wuambushu pour des expulsions de masse

« Place Nette » à Mayotte : le gouvernement relance l’opération Wuambushu pour des expulsions de masse

Solidarité avec les sans-papiers et les mineurs isolés : tous dans la rue ce vendredi 12 avril !

Solidarité avec les sans-papiers et les mineurs isolés : tous dans la rue ce vendredi 12 avril !

JO : À la Maison des Métallos, la lutte des mineurs en recours s'organise contre les expulsions

JO : À la Maison des Métallos, la lutte des mineurs en recours s’organise contre les expulsions