^

Politique

Vu sur Nantes Révoltée

Limoges : un homme tabassé au sol par la police

Vu sur Nantes Révoltée. C’était mardi 21 avril à Limoges, dans le quartier de Beaubreuil. La police a une nouvelle fois été en roue libre totale : pour interpeller un homme, un tir de LBD à bout portant. Alors qu’il souffre au sol, un tabassage en règle suivi d’un tir de grenade.

jeudi 23 avril

Capture vidéo

Source de l’article : Nantes Révoltée

La police affirme que l’homme était alcoolisé, qu’il aurait proféré des insultes. Du côté des habitants, on parle plutôt d’un contrôle d’attestation de sortie qui aurait mal tourné.

Selon un habitant, l’homme interpellé revient du supermarché « Ils l’ont attrapé, il était énervé », explique-t-il. Il est question d’un contrôle d’attestation de confinement.

Un commerçant du quartier décrit une « interpellation en deux temps ». En fin d’après-midi, il a entendu des cris et il a vu l’homme d’une quarantaine d’années, « un client » , dit-il, être interpellé. « Balayette, genou sur la tête, puis ils l’ont laissé ». En début de soirée, « les policiers reviennent, le mec qu’ils avaient interpellé va les voir. On les voit courir derrière lui. Y a un coup de flash-ball et un coup de pied, alors qu’il est par terre. C’est la même personne que la première fois, on le reconnaît, il a les mêmes vêtements. Et pour nous éloigner, le policier jette un grenade de désencerclement. »

« Ce qui s’est passé, c’est la goutte d’eau qui risque de faire déborder le vase », redoute un autre habitant du quartier. L’homme tabassé est en garde à vue. Et la colère gronde dans ce quartier de Limoges comme dans de nombreux autres en France, qui subissent au quotidien violences et humiliations policières.




Mots-clés

Violences policières   /    Politique