^

Notre classe

Education-93

Lycée Jean Zay (Aulnay-sous-Bois). Les enseignants en grève, la direction recule

Au lycée Jean Zay d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, les enseignants étaient majoritairement en grève, lundi, contre une direction autoritaire appliquant à la lettre l'austérité gouvernementale. Correspondant

lundi 12 octobre 2015

Dans la journée, une quinzaine de professeurs se sont organisés pour distribuer des tracts en direction des élèves dès la rentrée de 8h pour expliquer les raisons de leur mouvement : une grève contre une direction bornée et autoritaire qui désorganise volontairement le lycée et cherche à monter les élèves contre les enseignants.

La manœuvre a échouée. Une majorité des professeurs étaient en grève et les représentants d’élèves, membres du CVL, les ont rejoints. Devant la détermination des enseignants, du personnel qui les soutient, mais aussi des élèves, la hiérarchie craignant un blocage du lycée, alors qu’une pétition a circulé chez les lycéens, il y a fort à parier que la direction, déjà connue pour des situations similaires partout où elle est déjà passée, va devoir plier.

Déjà, elle a cédé à la demande de l’AG des grévistes pour banaliser une demi-journée pour répondre à leurs revendications. Les enseignants ont donc contraint la direction à opérer un premier recul.

Partout les directions, formées et recevant des ordres des rectorats, c’est à dire du ministère et du gouvernement, tentent de dégrader fortement les conditions de travail des personnels et pas seulement des enseignants. Les résistances sont éclatées, éparpillées, alors qu’il y a toute les raisons qu’un énorme « ça suffit » s’exprime, et dont on a vu une nouvelle expression samedi, lors de la manif contre la réforme du collège. Raison de plus pour relayer et regrouper ces luttes en Seine-Saint-Denis, comme dans les autres académies.




Mots-clés

Notre classe