^

Politique

Marion chez les Croisés

Marion Maréchal Le Pen ira à l’université d’Academia Christiana, groupe intégriste religieux et identitaire

Le MEDEF a annulé l’invitation de Marion Maréchal à son université d’été après les remous de l’annonce. Du coup, elle ira à celle d’Academia Christiana, groupe intégriste religieux et identitaire….

vendredi 5 juillet

Chassez le naturel, il revient au galop. Marion Maréchal ex-Le Pen, d’abord invitée à l’Université d’été du MEDEF, elle a été déprogrammée après le tollé de l’annonce. Pas de soucis pour Marion Maréchal, elle s’est rabattue sur une autre en Normandie. Celle d’un groupe d’intégristes religieux et identitaire, Academia Christiana.

Si le programme, à coup sûr nauséabond, de l’évènement, intitulé « Construire demain. Former les catholiques en politique », n’est pas pour l’instant communiqué, l’ancienne députée du Rassemblement national, animera une conférence : « Transmettre et reconquérir : l’enracinement face à la décomposition globale ».

Academia Christiana : intégristes religieux et fachos

Academia Christiana a été créé en 2013 dans la lancée de la Manif pour tous. De nombreux membres sont proche ou issu de Civitas. Le numéro de l’organisation n’est autre que Julien Langella. Il a fondé les jeunesses identitaires à Aix, puis a participé à la fondation de Génération identitaire en 2003. Un véritable adorateur de Mussolini, il anime une page pour la réhabilitation du dictateur fasciste. Il y affirme comme l’explique le site La Horde, que « 1. Mussolini a sauvé l’Italie de la tyrannie communiste ;2. Mussolini a réconcilié l’État Italien et le Vatican ; 3. Mussolini a redonné à l’Italie un prestige international. » Rien que ça.

Ainsi, Academia Christiana n’a pas hésité à défendre ce qui ont tué Clément Méric. « Tous les patriotes doivent apporter leur total soutien à Esteban et aux autres accusés qui n’ont fait que se défendre et ont été dépassés par la situation. Les antifascistes attaquent tous ceux que le Régime désigne comme ennemis (défenseurs de la Famille, de la Religion ou de la Patrie). Tous les témoignages concordent : Esteban et ses amis ont été attaqués gratuitement et violemment par des bourgeois encanaillés, simplement parce qu’ils aimaient leur pays. » « La Justice désigne comme accusés sont les véritables victimes de cette triste histoire. »

Comme l’explique le journal L’Opinion, cette année est notamment invité « François Bousquet, rédacteur en chef de la revue Eléments et patron de la Nouvelle librairie, l’instrument d’une « guérilla culturelle » d’extrême droite au cœur du Quartier latin ». Par le passé, le gratin de l’extrême droite a participé à cet événement réactionnaire. Au-delà de nombreux prêtres intégristes et de journalistes bien souvent passés par Le Figaro et Valeurs actuelles.

Charlotte D’Ornellas, journaliste présentée par Streepress comme la « journaliste préférée de la fachosphère » En 2016, elle fonde avec Damien Rieu, ancien porte-parole de Génération identitaire, le magazine France. Elle travaille pour Valeurs actuelles et intervient régulièrement sur BFM TV et Cnews.

Laurent Dandrieu, journaliste qui a écrit en 2017 dans Église et immigration : le grand malaise, il qu’en 1571 la papauté constitua le « fer de lance de la résistance à l’avancée musulmane » et regrette que ça ne soit plus le cas.

Arnaud de Robert, présenté comme militant associatif (tous les militants d’extrême-droite sont étrangement appelé militants associatifs sur le site). Membre du Mouvement d’action sociale (MAS), groupuscule d’extrême-droite qui l’a représenté en 2014 à Nanterre dans un meeting de l’extrême-droite européenne où était les néo-nazis D’Aube d’orée. Comme l’explique L’Obs dans un article, « Le MAS est un groupuscule qui cherche à aller sur les terrains sociaux, culturels, politiques et syndicaux pour convaincre le « peuple » de se réveiller face à ceux qui veulent « assassiner notre race ».

Lors de ce meeting intitulé Réveil des nations, on pouvait manger des sandwichs « garantis non halal » et on pouvait acheter des autocollants « Yes we can » à l’effigie d’Adolf Hitler.

Iseul Turan, fondatrice des Antigones, groupe dit féministe anti-femen qui dans la réalité et anti-féministe et justifie le système patriarcal et reconnaît la supériorité des Hommes sur les Femmes.

Jean-Paul Gourévitch présenté comme un expert alors que celui-ci est extrêmement critiqué sur ses travaux sur l’immigration. David Doucet des Inrock le décrit comme un faux scientifique.

Pour finir, Reynald Secher, historien plus que controversé puisque c’est un ardent défenseur de la théorie du génocide de Vendée lors de la Révolution française.

Marion Maréchal va donc à ce rassemblement d’intégristes et d’apprentis fascistes. Elle apporte de fait, par sa présence, son soutien à ce groupe qui promeut une « troisième voie » entre « le mondialisme libéral et l’altermondialisme marxiste », à une autre époque on aurait pu dire « le capitalisme et les judéo-bolchéviques ». Dans une vidéo facebook de propagande, Academia Christiana explique que les français subissent une guerre, que « pour faire une croisade, il faut des âmes de croisés ». Pour se préparer à cette croisade, les jeunes qui se rendront à l’université d’été pourront s’entraîner au sport de combat et au tir via le paint ball. Reste à savoir si Marion Maréchal va participer à la prière matinale en latin.




Mots-clés

Extrême-droite   /    Politique